Monde

La vente de viande de chien bientôt interdite au festival chinois de Yulin ?

Un nouvel espoir pour les défenseurs des animaux

Dans un mois se tiendra le célèbre Festival de Yulin qui est spécialisé dans la vente de viande de chien. Mais cette année, cet événement ne se déroulera pas tout à fait comme d’habitude…

Chaque année au mois de juin se tient le Festival de Yulin en Chine. Durant le solstice d’été, le 21 juin de cette année, les marchands, les vendeurs, les restaurateurs… se retrouvent et vendent de la viande de chien. En effet, la Chine est le plus gros consommateur de viande de chiens et de chats d’Asie. Et les visiteurs sont nombreux à se retrouver pour participer à cet événement pas tout à fait comme les autres…

Depuis plusieurs années, cet événement est pointé du doigt, les chiens étant torturés en public puis mangés… Mais enfin, il semble qu’il y ait une avancée conséquente. En effet, dès le 15 juin de cette année, la vente de viande de chien sera enfin interdite ! Et gare à ceux qui ne respecteraient pas la loi !

Alors, est-ce vrai ? Que faut-il retenir de cette interdiction très attendue depuis de nombreuses années ? On vous en dit un peu plus…

Un Festival de l’horreur pour les chiens et les chats

Le Festival de Yulin se tient chaque année en Chine. Nombreux sont ceux à penser qu’il s’agit d’un événement traditionnel. Mais ce n’est absolument pas le cas. En effet, cette manifestation a été inventée en 2010 par des marchands de viande. Leur but était tout simplement de booster les ventes. Car oui, les chinois aiment voir les animaux se faire tuer sous leurs yeux pour être certains de la fraîcheur de la viande…

On retrouve donc dans les rues chinoises des cages, avec des chiens et des chats à l’intérieur. Leurs conditions de vie sont absolument atroces puisqu’ils ne sont pas nourris, et baignent dans leurs excréments. Lorsqu’un client souhaite un peu de viande, les animaux sont tués sous leurs yeux. Et la manière de faire est tout simplement scandaleuse…

Et attention aux âmes sensibles. Les chiens sont souvent suspendus par les pattes avec des pinces en métal, puis étranglés. Ou encore abattu à coup de gourdin. Certains  sont ébouillantés vivants, ou encore brûlés vifs. Et ces scènes se déroulent en pleine rue, sous les yeux des passants, voire même des enfants…

D’après la « légende », plus l’animal souffre, meilleure est la viande. A partir de là, vous comprenez donc que le but des commerçants du Festival de Yulin est de faire le show, en exhibant les chiens et les chats, et en les torturant le plus possible. C’est tout simplement insoutenable et inhumain que de faire subir ces atrocités à des animaux…

Un événement fortement décrié

Depuis plusieurs années (depuis la création de l’événement d’ailleurs), les pétitions et les manifestations se sont multipliés à travers le monde pour mettre fin au Festival de Yulin. En effet, l’événement cause la mort de plusieurs milliers de chiens et de chat qui sont traités sans la moindre pitié. On parle en effet de 10 000 chiens et de 4 000 chats qui sont chaque année massacrés durant ce Festival. Car oui, c’est un événement de très grande ampleur qui remporte un franc-succès en Chine…

D’ailleurs, même certains chinois ne sont pas d’accord avec ces pratiques et dénoncent la tenue du Festival. En effet, pas moins de deux millions de chinois ont signé une pétition pour dénoncer les atrocités que font subir les marchands aux animaux. Et 31 députés chinois ont proposé au gouvernement d’interdire cette consommation et les traditions barbares qui s’y rapportent. Ce qui prouve que même dans le pays concerné par ce festival de l’horreur, tout le monde n’est pas d’accord !

Il faut en outre savoir que ces animaux ont souvent, selon Peter Li, spécialiste politique de la Chine à Humane Society International, été dérobés à leur propriétaire. Et oui, ils ont été volés, et sont ensuite exhibés avant d’être tués. Puis mangés par les participants du Festival du Yulin. Le caractère barbare de cet événement est particulièrement choquant, et les images sont insoutenables.

Et enfin cette année il y a une grande avancée. Malheureusement, les chats ne sont pas concernés par la nouvelle interdiction qui débute le 15 juin prochain. Seuls les chiens devraient être protégés cette année.

Une belle nouvelle avec l’interdiction de vendre de la viande de chien

C’est une ONG qui a annoncé officiellement la bonne nouvelle. En effet, l’ONG Duo Project, spécialiste de la lutte contre la consommation de viande de chiens et de chats en Chine, a confirmé le 16 mai dernier qu’une interdiction avait été décidée. Et cette décision, rapidement saluée par plusieurs associations de défense des animaux, a été confirmée. En effet, selon le communiqué de presse de l’ONG Duo Project, les responsables se sont entretenus avec Andrea Gung, la fondatrice de l’organisation.

C’est Mo Gong Ming, le nouveau Secrétaire du Parti de Yulin,  qui serait à l’origine de cette interdiction. La Humane Society International affirme en effet avoir reçu des rapports provenant de plusieurs activistes Chinois mais aussi la confirmation de trois marchands du plus grand marché de viande de Yulin.

Durant la manifestation du 21 juin 2017, la vente de viande de chien sera donc interdite. Le Festival de Yulin devrait donc cette année se contenter de la viande de chats (ce qui n’est pas mieux…) Et attention, la loi est très sévère avec ceux qui ne respecteraient pas cette interdiction. En effet, les marchands, vendeurs ambulants et restaurateurs qui ne respecteraient pas la loi pourraient se voir infliger des amendes supérieures à 13.000 euros mais également des peines de prison.

Quelques doutes subsistent

Cette décision soulage beaucoup de monde. En effet, c’est une avancée énorme qui met un coup d’arrêt au Festival de Yulin. Malheureusement, il ne faut pas se leurrer. Cette interdiction n’est que temporaire puisqu’elle court du 15 au 21 juin 2017 et concerne donc uniquement le Festival. A partir du 22 juin 2017, il sera à nouveau autorisé de vendre la viande de chien…

En outre, tout le monde s’attend à voir fleurir un marché parallèle. Les associations de protection des animaux pensent en effet que certaines personnes vont acheter de la viande de chien avant la date de l’interdiction. Ils pourront ainsi la congeler et la consommer en toute simplicité.

Bref, cette interdiction ne fait pas tout, c’est une certitude. Mais c’est déjà une belle avancée, et il faut la souligner. Il n’était pas possible de laisser souffrir les chiens de la sorte, en public, et de ne rien faire. Nous espérons bien évidemment que ce n’est que le début, et que prochainement, les chats seront également concernés par cette interdiction.

Publié le dimanche 28 mai 2017 à 12:08, modifications dimanche 28 mai 2017 à 9:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !