Monde

USA : la nouvelle Miss choque le public par ses propos

Dimanche dernier la personne la plus controversée à Washington, District of Columbia, n’était assurément pas Donald Trump pour une fois. En effet, le 15 mai dernier qu’elle n’a pas été la surprise des spectateurs sur les explications de la future Miss USA lors des questions-réponses.

Kara McCullough, a été élue plus belle femme des Etats-Unis dimanche dernier au Texas. Non seulement Kara est belle mais elle est également brillante. A juste 25 ans cette américaine du District de Columbia, où se trouve Washington, est diplômée en chimie et travaille pour l’état, à la Commission de réglementation nucléaire (NRC).

Des propos qui font polémiques

En effet, lors de la séquence des questions-réponses, juste avant de faire le choix entre les différentes candidates, les propos de la jeune femme ont choqué.

Interrogée sur le féminisme et la protection de la santé,  kara McCullough a eu des réponses plutôt étonnantes. On aurait pu penser que faisant partie de la communauté Afro Américaine, traditionnellement démocrate, ses propos sur les femmes seraient quelques peu modérés et qu’elle soit opposé à la suppression de l’Obama Care prévue par Donald Trump.

Mais quand on lui a demandé si elle considérait l’assurance maladie pour les Américains comme un droit ou un privilège, qu’elle n’a pas été la surprise des spectateurs de l’entendre répondre,

Pour moi, c’est clairement un privilège. En tant que fonctionnaire, j’ai droit à la sécurité sociale. Et je remarque que pour avoir l’assurance santé, il faut avoir des emplois. Donc je pense qu’il faut cultiver cet état d’esprit où l’on cherche à avoir l’assurance maladie et en même temps des emplois pour tous les Américains.

Une joie de courte durée

En effet, les propos de la belle Miss ont laissé abasourdi un certains nombres de spectateurs. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter on a pu lire des commentaires tel que :

“Hum… Miss DC, je pense que tu as aurais dû dire que c’est un droit” ou encore “honteux”, “personne régressive”

Malheureusement pour elle, elle ne s’est pas arrêtée sur ces propos. Alors qu’elle était Interrogée sur la question du féminisme, la jeune femme a déclaré,

En tant que scientifique travaillant pour le gouvernement, je préfère parler d’égalitarisme plutôt que de féminisme. Je ne veux pas me considérer comme ces femmes qui n’en ont rien à faire des hommes. Je dirais que les femmes sont égales aux hommes en ce qui concerne opportunités dans le monde du travail.

Effectivement, on peut penser que la jeune femme n’a pas tout compris au féminisme puiqu’elle a fait un amalgame avec la haine des hommes !

Ainsi, l’euphorie de sa nomination aura été de courte durée.

Après ces controverses, deux jours plus tard Kara s’est quelque peu reprise sur le sujet de la santé.

 J’espère et je prie pour que nous allions de l’avant et que les soins de santé soient un droit pour tout le monde. Je veux juste que les gens voient d’où je viens. Avoir un travail, recevoir des soins, je dois voir ça comme un privilège,

a-t-elle déclaré.

Kara McCulouugh, la nouvelle Miss USA va dorénavant devoir apprendre à peser ses mots mots avant de se prononcer sur des sujets si importants  !

 

Publié le mercredi 17 mai 2017 à 13:56, modifications mercredi 17 mai 2017 à 13:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !