Monde

Une enseignante canadienne s’est retrouvée face à face avec un ours polaire

Cette enseignante du nord du Québec a eu une très grosse frayeur en rencontrant un ours polaire.

Une peur bleue. Voici ce qu’a vécu Julie Côté, une enseignante de Rivière-du-Loup dans le nord de Québec. Elle s’est retrouvée à moins de 20 mètres d’un ours polaire.

Comme Leonardo Di Caprio dans The Revenant

C’est la rencontre de sa vie comme le racontent nos collègues de TVA Nouvelles. Il y a quelques semaines, Julie Côté, une enseignante, décide de faire une balade. Il ne fait alors que -13° à Rivière-du-Loup où elle vit. En temps normal, les températures flirtent plutôt avec les -40°. Elle décide donc d’en profiter et d’aller à l’extérieur. Elle reste près du village, voit encore les maisons et entend même les chiens. Dans la neige, elle avance les yeux fixés au sol pour éviter les trous. Tout d’un coup, elle décide de regarder face à elle. C’est là qu’elle voit un ours polaire à seulement 20 mètres !

Ça faisait un bout que je marchais vers lui. J’ai figé sur place. Ton cœur arrête et tu ne bouges plus. Je me disais : “c’est donc bien con mourir comme ça ! Je ne vais pas mourir déchiquetée par un ours, je vais faire partie des statistiques”.

Dans son esprit, tout va alors très vite. La jeune femme s’efforce de garder son calme. Elle ne crie pas, ne court pas. Petit à petit, l’animal s’éloigne. Lorsqu’il disparaît, elle court vers le village pour prévenir les forces de l’ordre. Ceux-ci ne l’ont pas cru au début parce qu’un ours polaire ne s’était jamais autant approché du village. Mais, ils ont dû se résoudre à l’évidence en voyant ses empreintes au sol.

Peu après, un chasseur l’a abattu entre deux maisons lorsqu’il a été aperçu de nouveau. L’animal se serait perdu suite à une tempête de neige ces derniers jours.

Publié le jeudi 8 mars 2018 à 15:31, modifications jeudi 8 mars 2018 à 15:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire