Monde

Un nouveau-né abattu au Mexique

Un nourrisson âgé de quelques mois a été abattu lors d’un règlement de comptes entre gangs dans la ville de Pinotea Nacional, au Mexique.

Le 29 janvier 2016, lors d’un règlement de comptes entre gangs rivaux, un enfant de sept mois a trouvé la mort dans une fusillade à Santiago Pinotepa Nacional, dans la province d’Oaxaca, Mexique.

Le père de l’enfant, Juan Alberto Pano Ramos, 24 ans, soupçonné d’être à la tête d’un groupe de trafiquants de drogue, se trouvait à proximité d’un super marché de la ville lorsque des hommes armés ont ouvert le feu et l’ont criblé de balles, ainsi que sa compagne, Alba Isabel Colón, 17 ans, et son fils, Marcos Miguel Colón.

Pour les mexicains, c’est le meurtre de trop. L’image du petit Marcos, encore blotti dans les bras de son père, a vite été comparé à la photo d’Aylan Kurdi, 3 ans. L’enfant, mort noyé sur une plage en Turquie en septembre de l’année dernière, en essayant de traverser la Méditerranée avec sa famille pour échapper à l’État Islamique, était devenu le symbole de la crise migratoire en Europe.

L’image du bébé gisant sur le sol à côté de ses parents a bouleversé les mexicains et les internautes ont rapidement partagé la photo à maintes reprises, via les réseaux sociaux, pour aviser de la nécessité de mettre fin à la violence au Mexique.

Malheureusement, ces drames montrent la fragilité de la vie des enfants lors de situations de guerre et de violence. En relayant la photo, le peuple mexicain espère qu’elle aura le même impact que celle d’Aylan, dans l’espoir que les choses changent.

Publié le dimanche 7 février 2016 à 15:00, modifications vendredi 12 février 2016 à 11:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !