Monde

Turquie : Sauvée par des pots de fleurs alors que son mari tentait de l’abattre

Un drame conjugal a été évité de justesse en Turquie. L’agence de presse Erdogan rapporte qu’un homme tentait d’abattre sa compagne en lui tirant un coup de feu. Une tentative de meurtre évitée in extremis grâce à l’intervention des voisines qui l’ont bombardé d’une pluie de pots de fleurs depuis leur balcon.

Les scènes de violences conjugales sont plus fréquentes qu’on ne le pense. En Turquie, une dispute conjugale a dégénéré. Un homme s’apprêtait à ôter la vie à sa compagne avec un pistolet. Cette scène s’est passée dans une rue du district de Gaziosmanpasa à Istanbul. Motif de la dispute : le mari aurait mal digéré la procédure de divorce. Sa femme ne supportait sans doute pas le caractère violent de ce dernier. Le mari avait déjà tiré deux coups de feu sur son épouse. Son épouse et son frère, qui se trouvait également là, ont été blessés mais leur pronostic vital n’est pas engagé comme le rapporte l’agence de presse Erdogan.

Le drame a été évité de justesse grâce à l’intervention efficace des voisines. Ces dernières, qui ont entendu les coups de feu, ont vite réagi et ont bombardé le mari depuis leur balcon d’une pluie de pots de fleurs !

En Turquie, les violences faites aux femmes sont nombreuses. Le nombre de cas de violences faites aux femmes est ainsi en forte augmentation. Deux femmes sont assassinées chaque jour. Un triste constat. L’opposition et les mouvements féministes turcs reprochent au régime du président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, au pouvoir depuis 2002, d’entretenir les violences contre les femmes par leurs préjugés religieux. En 2014, le premier ministre, Bülent Arinç, avait été la risée sur les réseaux sociaux pour avoir déclaré haut et fort que les femmes n’avaient pas le droit de rire.

Publié le samedi 12 mars 2016 à 13:33, modifications samedi 12 mars 2016 à 11:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !