Monde

Turquie : L’UE va offrir des cartes de paiement aux réfugiés syriens

Dans le cadre de l’accord sur les migrants conclu avec la Turquie, l’Union européenne va offrir des cartes de paiement à des migrants syriens vivant en Turquie.

Jeudi dernier, l’Union européenne a annoncé un plan d’aide de 348 millions d’euros pour les réfugiés syriens en Turquie, dont les bénéficiaires se verront remettre des cartes de paiement rechargeables.

Le but du dispositif est de “répondre aux besoins essentiels” de ces réfugiés. Ainsi, les cartes seront créditées chacune d’environ 30 euros par mois et permettront aux réfugiés d’acheter de la nourriture, des vêtements, payer leur logement ou retirer de l’argent dans les distributeurs.

Les réfugiés souhaitant bénéficier de ce programme pourront postuler à partir d’octobre et les familles qui ont des enfants scolarisés recevront plus d’argent.

Cette aide fait partie des trois milliards d’euros que l’UE s’est engagée à verser à la Turquie en novembre 2015 pour la gestion de cette crise migratoire et humanitaire.

Les premiers paiements mensuels sont attendus en octobre, et une montée en puissance progressive du programme doit permette d’atteindre un million de réfugiés à travers toute la Turquie au cours du premier trimestre 2017.

La Commission européenne va s’appuyer sur le Programme alimentaire mondial et le Croissant-Rouge turc pour distribuer ces cartes et mettre en œuvre le programme. Il devrait remplacer un système de « bons » de consommation déjà mis place par les autorités turques pour aider les réfugiés les plus démunis.

Carlos Martin, porte-parole du Commissaire européen pour la coopération internationale et l’aide humanitaire, souligne que cela permettra aux réfugiés de retrouver une autonomie et de soutenir l’économie locale.

Publié le mardi 27 septembre 2016 à 8:59, modifications mardi 27 septembre 2016 à 8:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !