Monde

Turkménistan : le gouvernement bannit le bikini

Les maillots de bain sont désormais interdits au Turkménistan alors que les températures grimpent jusqu’à 45°.

Les lubies du président

L’été va être chaud. Très chaud au Turkménistan. Dans ce pays d’Asie Centrale où les températures peuvent atteindre les 45°, les tenues légères vont être plus difficiles à trouver. Gourbangouly Berdymoukhamedov, l’autocrate qui dirige le pays a décidé d’interdire le bikini et tous les autres maillots de bain. Ils seraient “contraires aux règles morales turkmènes”. Résultat ? Impossible d’en trouver dans les boutiques du pays.

Ce sont surtout les femmes qui semblent être visées par cette décision. Une constante dans la majorité des décisions  récentes dans le pays. L’islam, religion dominante du pays y serait plutôt radical. Les femmes ont déjà été obligées de portes des robes rouges écarlates et des foulards dans les universités. Des normes imposées depuis le début de l’année. On leur retire aussi de façon quasi systématique le permis de conduire indiquent nos collègues d’Ouest-France.

Mais, le reste du pays n’échappe pas pour autant aux étranges lubies du dictateur. Réélu l’an dernier avec 97%  des voix, il a ainsi forcé les propriétaires de voitures noires à les repeindre en blanc. Parmi ses autres décisions, on trouve :l’interdiction du vernis à ongles, des cheveux colorés et des bijoux en or aux fonctionnaires. Les hommes eux n’ont pas le droit d’avoir les cheveux longs ou des dents en or. En 2016, il avait ainsi interdit le tabac. Autant de décisions qui sont le fruit de lubies souvent passagères du président. Il ne reste plus qu’à espérer que le bikini soit autorisé de nouveau pour l’été.

Publié le mardi 24 avril 2018 à 16:06, modifications mardi 24 avril 2018 à 15:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !