Monde

Trump/Poutine : leur conversation secrète en marge du G20

Donald Trump et Vladimir Poutine ont discuté à deux reprises lors du G20 à Hambourg le 7 juillet dernier. Pourtant, l’une de ces rencontres n’a été révélée que mardi soir par la Maison Blanche.

Mais qu’ont bien pu se dire Donald Trump et Vladimir Poutine lors de cette conversation tenue secrète ?

En effet, les présidents américain et russe ont eu une discussion privée en marge du sommet du G20 en Allemagne début juillet. Celle-ci n’a été révélée que mardi 18 juillet par la Maison-Blanche.

« Un dîner purement social »

Or, cette révélation a soulevé des interrogations sur la teneur de leur conversation. Mais aussi sur les personnes y ayant assisté et sur la raison pour laquelle son existence n’a pas été rendue publique plus tôt.

En effet, après un bref échange aux premières heures du G20 de Hambourg et une rencontre bilatérale de plus de deux heures le 7 juillet en compagnie de leur ministre respectif des Affaires étrangères, les deux présidents se sont également retrouvés à l’occasion d’un dîner lors de la dernière soirée du sommet.

Si un des responsables de la Maison blanche n’a pas précisé la durée du second entretien, ni les sujets abordés à cette occasion, il semble qu’il s’agissait d’échanges « purement social ».

Un autre responsable de la Maison-Blanche a nié « une seconde rencontre » entre les présidents américain et russe. Il a plutôt évoqué une « brève conversation à la fin du dîner officiel ».

Quant au New-York Times, il a insisté sur cette conversation qui a duré plus d’une heure entre les deux dirigeants. Soulignant qu’il s’agit d’une durée inhabituelle dans ce genre de dîner. A tel point que d’autres invités ont été surpris. Cependant, Donald Trump, lui-même, n’a pas tardé à contre-attaquer sur Twitter.

Cette fausse histoire de dîner secret est ‘démente’. Tous les membres du G20 et leur conjoint étaient invités par la chancelière allemande. La presse savait !

A ainsi écrit le président des Etats-Unis mardi soir.

Ces fausses nouvelles sont de plus en plus malhonnêtes ! Même un dîner organisé pour les 20 principaux dirigeants du monde en Allemagne est présenté de manière à en faire quelque chose de sinistre !

A-t-il ensuite ajouté dans un second tweet.

Des soupçons de complicité

Si les médias américains sont aux abois dans cette affaire c’est notamment en raison des nombreuses suspicions de complicité entre la Russie et l’entourage de Donald Trump.

En effet l’administration Trump est actuellement au cœur d’une affaire de soupçons de collusion entre des proches du milliardaire devenu président et des responsables russes pendant la campagne présidentielle de 2016.

En outre, plusieurs enquêtes sont en cours concernant l’ingérence de la Russie dans le processus électoral américain.

Récemment, le fils aîné du président, Donald Trump Jr, a publié des échanges d’e-mails au terme desquels il acceptait de rencontrer une avocate russe en juin 2016. Au moment où la campagne électorale battait son plein.

Or, celle-ci était supposée détenir des documents fournis par les autorités russes et présentés comme compromettants pour la candidate démocrate Hillary Clinton.

Publié le mercredi 19 juillet 2017 à 14:35, modifications mercredi 19 juillet 2017 à 14:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !