Monde

Tragédie au large de la méditerranée : 146 personnes sont portées disparus

mardi 28 mars, un canot ayant embarqué des migrants a fait 146 disparus et un seul survivant qui témoigne.

Mardi 29 Mars, un jeune Gambien, rescapé du naufrage d’un canot a été retrouvé au large de la Libye, par un bateau affrété par l’ONG allemande Jugend Rettet.

Le jeune homme aurait dit au HCR (Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés) être parti de Libye dimanche à bord d’un canot. Mais au bout de quelques heures, ce dernier, certainement trop chargé, a commencé à prendre l’eau et a coulé.

A bord de ce bateau de fortune se trouvait plus de 140 migrants dont cinq enfants et plusieurs femmes enceintes, venant du Nigeria, de Gambie et du Mali.
Le jeune Gambien, quant à lui, ne doit sa survie qu’à un bidon d’essence auquel il a pu s’agripper, mais également car il a été repéré, presque par hasard par le navire de l’ONG. Il a ensuite été emmené par des gardes côtes Italiens à l’hôpital de l’île de Lampedusa.

Ce sont au moins 146 migrants qui auraient disparus. Il faut savoir qu’en général les passeurs entassent entre 120 et 140 personnes sur ces bateaux de fortune.
Selon le bilan de l’organisation internationale pour les migrants (OIM) se seraient au moins 590 migrants qui auraient péris ou disparus au large de la Lybie depuis le début de l’année.

Cela démontre qu’il y a peut-être des naufrages dont nous ne saurons jamais rien, parce que les embarcations coulent sans laisser de trace

a déclaré à l’AFP Flavio di Giacomo, porte-parole en Italie de l’OIM.

En effet, cette dernière tragédie vient rappeler fermement l’importance vitale d’avoir d’amples capacités de secours, Sauver des vies en mer doit rester la priorité de tous.

a insisté le Haut Commissariat aux Réfugiés dans un communiqué.

Malheureusement, le nombre de naufrage ne décourage pas les migrants dans leur volonté farouche de rejoindre l’Europe, d’autant plus que les passeurs leur font craindre la fermeture de cette route maritime.

Chose qui ne devrait pas tarder à arriver puisque l’Italie tente, en accord avec la Libye, d’intercepter les migrants pour les conduire dans des camps et les ramener dans leur pays d’origine.
Cette année se sont 24.000 migrants qui sont arrivés sur le sol Italien.

Publié le jeudi 30 mars 2017 à 16:50, modifications jeudi 30 mars 2017 à 16:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires