Monde

Thaïlande : Un retraité suisse viole 80 petits garçons, un ressortissant français également impliqué

Thaïlande viole 80 enfants

Un retraité aurait violé plus de 80 enfants et poussé certains à la prostitution. De retour en Suisse, il sera jugé ce mois-ci par la justice fribourgeoise.

Pattaya, haut lieu du tourisme sexuel en Asie

Installé en Thaïlande depuis 1991, un retraité de nationalité suisse est accusé d’avoir violé, pendant plusieurs années, plus de 80 petits garçons, âgés environ de 9 ans.

Les faits se sont déroulés dans un “gogo bar” qu’il exploitait dans la station balnéaire de Pattaya, au sud de Bangkok, connue pour être un haut lieu du tourisme sexuel en Asie. Le retraité aurait également abusé d’enfants dans sa résidence située dans le nord de la Thaïlande.

Il achetait le silence des parents

Il recrutait ses futures victimes pour réaliser des photos pédopornographiques. Le pédophile est également soupçonné d’avoir poussé certains à la prostitution. Il achetait le silence des parents des petits garçons en leur donnant de l’argent.

Placé en détention préventive

Le suspect est rentré en Suisse en novembre 2014. À son arrivée, il a expliqué avoir dû quitter la Thaïlande précipitamment pour le besoin de démarches administratives. La police a alors découvert qu’il était sous le coup d’une enquête en Thaïlande pour des actes de pédophilie. Elle a ainsi décidé d’ouvrir à son tour une instruction en janvier 2015.

Apprenant qu’il était toujours en contact avec deux victimes présumées sur les réseaux sociaux et qu’il s’apprêtait à repartir en Thaïlande, les autorités l’ont placé en détention préventive.

Un ressortissant français et allemand également impliqué

Selon La Côte, des moyens importants ont été engagés pour l’enquête. Celle-ci a duré plusieurs mois. Elle a été menée également en France et en Allemagne. Un ressortissant français, lui-même sous le coup d’une enquête en France, a mis en cause le prévenu pour la possession de photos pédopornographiques. Un citoyen allemand est également impliqué.

Déjà condamné en 1980 et 1991

Le prévenu avait déjà été condamné en Suisse, en 1980 et en 1991, pour abus sexuels sur des enfants et de jeunes adolescents. Il a reconnu être l’auteur des milliers de photos pédopornographiques enregistrées sur ses ordinateurs. Cependant, il nie les autres faits qui lui sont reprochés. Il sera jugé ce mois-ci par le tribunal pénal de la Gruyère.

Publié le lundi 13 mars 2017 à 13:26, modifications lundi 13 mars 2017 à 13:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !