Monde

Texas : Une élue propose de pénaliser la masturbation masculine

texas loi anti mastubation

Au Texas, face aux menaces du droit à l’avortement, une élue propose de pénaliser la masturbation masculine. Une proposition bien évidemment satirique.

nVendredi 10 mars, la démocrate Jessica Farrar a déposé à la Chambre des représentants du Texas un projet de loi visant à pénaliser les hommes qui se masturbent.

Une loi satirique

Cette proposition est bien évidemment satirique. En effet, son but premier est de marquer les esprits. Elle veut également alerter sur la volonté des anti-IVG de ne pas laisser les femmes disposer de leur corps comme elles l’entendent.

La politicienne de Houston estime ainsi que les hommes devraient subir les mêmes procédures. Des procédures jugées inutiles et invasives auxquelles les Texanes doivent se soumettre depuis l’adoption récente de certaines lois concernant l’avortement dans son État.

Réguler la masturbation masculine

Ainsi, le projet de loi HB 4260, intitulé Man’s Right To Know Act, prévoit de réguler la masturbation masculine. La proposition demande qu’une amende de 100 dollars soit appliquée en cas d’émissions de sperme en dehors du vagin d’une femme, ou en dehors d’un centre médical. En effet, celle-ci serait considéré comme un acte contre un fœtus et un acte contre la préservation de la sainteté de la vie.

La proposition fait également état de la création d’un registre de la masturbation. Elle exige aussi que des organisations et hôpitaux proposent des conseils prônant l’abstinence.

Le Texas, l’un des États les plus conservateurs

Ce sont nos confrères britanniques du Guardian qui ont relayé l’information. Bien évidemment, le texte de loi déposé par l’élue démocrate n’a aucune chance d’être adopté. En effet, la Chambre des représentants texane, où siègent en majorité des républicains, est fortement opposée à l’avortement.

Le Texas est un des États les plus conservateurs des États-Unis. C’est également un des territoires américains les plus restrictifs sur la question de l’accès à l’avortement.

Publié le mercredi 15 mars 2017 à 9:54, modifications mercredi 15 mars 2017 à 9:54

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !