Monde

Texas : Un homme ouvre le feu dans une église faisant 26 morts et 20 blessés

Un homme a ouvert le feu dimanche 5 novembre dans une église du Texas, tuant 26 personnes en plein office.

Un homme a ouvert le feu dimanche 5 novembre dans une église de Sutherland Springs au Texas.

L’assaillant a tué 26 personnes qui assistaient au service religieux. Les victimes sont âgées de 5 à 72 ans. Si les autorités n’ont pas encore confirmé les motivations ou l’identité du tueur, les médias américains ont déjà avancé différentes informations.

Condamné pour violences domestiques

Ainsi, selon ABC News, le tireur serait un « jeune homme blanc âgé d’une vingtaine d’années ». Au moment de la fusillade, il était « tout de noir vêtu ». Portant un gilet pare-balles et armé d’un fusil d’assaut. En outre, l’assaillant, qui ouvert le feu sur la First Baptist Church, été retrouvé mort à bord de son véhicule.

Alors que les autorités affirment que le tireur n’a pas encore été totalement identifié, la maison d’un homme a été placée sous scellés dès dimanche soir. Il s’agit d’un logement en périphérie de San Antonio, une des grandes villes du Texas à une cinquantaine de kilomètres de la fusillade meurtrière. ABC News a indiqué qu’il partageait l’habitation avec sa femme, son enfant et ses parents.

D’autres médias américains ont révélé qu’il s’agissait de la maison de Devin Patrick Kelley, un ex-militaire de 26 ans, renvoyé de l’armée de l’air en 2014 après un passage en cour martiale deux ans plus tôt. En effet, un porte-parole de l’armée de l’air a déclaré qu’en 2012, l’homme était passé devant la justice martiale. Il avait été accusé de violences domestiques sur son épouse et leur enfant alors qu’il travaillait comme spécialiste de la préparation logistique au Nouveau Mexique.

En 2014, il avait été condamné à 12 mois d’emprisonnement pour mauvaise conduite et à une réduction de son statut militaire. Depuis son renvoi, il travaillait comme agent de sécurité.

Des motivations encore inconnues

Sur le profil Facebook du suspect apparaît une photo récente d’un fusil semi-automatique. Du même type de celui qui a servi à la fusillade (un AR-15). Plusieurs armes ont également été retrouvées dans son véhicule selon la police et citée par Pennlive. Une source du bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs a également déclaré que le FBI était à la recherche d’explosifs dans la maison du tueur.

Par ailleurs, il ne serait pas un membre de l’église qu’il a attaquée. Toutefois, il y serait lié par des membres de sa famille.

Enfin, selon les autorités policières, pour le moment, aucun élément ne permet de relier ce suspect à une organisation terroriste.

Publié le lundi 6 novembre 2017 à 10:59, modifications lundi 6 novembre 2017 à 10:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

4 Commentaires