Monde

Texas : Ils brandissent des godemichets pour lutter contre les armes à feu

Des étudiants texans protestent contre la loi autorisant le port d’armes dans les campus en venant armés de godemichets.

Pour manifester contre la loi passée au Texas qui autorise aux étudiants de plus de 21 ans de se rendre armés à leur faculté afin de pouvoir se défendre en cas de fusillade, un mouvement plutôt osé s’est mis en place.

Jugeant cette loi plus dangereuse qu’autre chose, l’association « Cocks Not Glocks » qui se traduit littéralement par « Des b*tes, pas de pistolets », proteste en partageant et brandissant des godemichets, parfois en scandant le nom de leur association comme nous pouvons le voir sur cette vidéo partagée sur Instagram.

View this post on Instagram

Only in Texas… 😅 #cocksnotglocks

A post shared by Jennifer (@jmmorgan91) on

La scène parait presque surréaliste et pourtant ces texans semblent bien décidés à venir à bout de cette loi à coup des sex toys. Jessica Jin, fondatrice du mouvement s’est exprimée dans un communiqué partagé sur Facebook :

Nous refusons d’accepter de combattre la peur par de nouvelles menaces. La violence et les armes ne doivent pas être intégrées au système scolaire. L’état du Texas a décidé qu’il n’était pas si odieux d’autoriser des armes meurtrières dissimulées dans les salles de classe, cependant il y a bien des règles strictes sur l’expression de la liberté sexuelle, pour protéger l’innocence.

Le mouvement mis en place soulignerait donc l’invraisemblance des lois texanes, laxistes concernant les armes à feu et rigides pour tout ce qui tourne autour de la sexualité. Le port d’un godemichet en classe est déclaré obscène et donc punissable d’une amende de 500 dollars.

Sur le réseau social de l’association, celle-ci affirme avoir pour mission de :

Combattre l’absurdité par l’absurdité.

Jessica Jin écrit également que les godemichets :

sont aussi efficaces qu’une arme pour se protéger de tireurs sociopathes, mais qu’ils sont bien plus sûrs pour s’amuser avec.

C’est mercredi 24 août, lors de la rentrée à l’Université Austin du Texas que le rassemblement s’est effectué en partenariat avec plusieurs marques de sex toys. Le mouvement comptant plus de 10 000 sympathisants aurait gagné 4 000 adhérents après cette manifestation.

Tous ceux contre la loi pour le port d’arme sont appelés à se balader dans les campus avec un godemichet à leur ceinture ou accroché à leur sac comme un étudiant peut se promener avec une arme à feu.

View this post on Instagram

#COCKSNOTGLOCKS 🍆🍆🍆

A post shared by 🌷 SAILOR POON 🌷 (@sailorpoonband) on

Jessica Jin a révélé à The Guardian avoir depuis été menacée de mort :

Des gens veulent ma mort pour un godemichet. C’est ridicule. Mais c’est ce que j’essaye de faire comprendre. C’est ça les USA. Si les armes et les bains de sang ne font pas réagir les gens, alors peut-être qu’une célébration publique de la sexualité les réveillera un peu.

Avec la loi « campus carry », le Texas devient le huitième État autorisant les étudiants à s’armer d’un pistolet à l’université.

Publié le lundi 29 août 2016 à 13:07, modifications lundi 29 août 2016 à 12:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !