Monde

Terrorisme : Le porte-parole de Daech appelle à de nouvelles attaques et insulte Donald Trump

Alors que l’Europe a été frappée récemment à Londres par un attentat revendiqué par Daech, le porte-parole du groupe djihadiste vient d’appeler mardi ses partisans à s’attaquer aux pays qui luttent contre l’organisation en Irak et en Syrie. Après avoir menacé l’Europe, l’un des membres importants de l’Etat islamique vient également officiellement de s’en prendre au président américain Donald Trump.

Un nouvel enregistrement sonore vient d’être diffusé ce mardi sur les réseaux sociaux par l’Etat Islamique d’après des informations de l’AFP. Le porte-parole de la mouvance terroriste, Aboulhassan al-Mouhajer, appelle à mener de nouvelles attaques à travers la planète.

L’un des leaders de l’Etat Islamique, Aboulhassan al-Mouhajer, insulte et menace le président Donald Trump et les USA

Ce membre important du mouvement djihadiste s’en est pris également aux Etats-Unis dans cet extrait sonore. A ses yeux, l’Amérique serait « en faillite ». Le pays se serait « noyé » avec sa décision électorale. Selon lui, les USA seraient désormais dirigés par :

un affreux idiot qui ne sait pas ce que sont la Syrie, l’Irak et l’Islam.

Les menaces proférées par Aboulhassan al-Mouhajer

L’enregistrement de propagande cible différentes nations de la coalition et des objectifs bien précis. Le porte-parole de Daech vient donc de demander aux « soldats » de mener des attaques sur le sol Lybien, dans l’ouest de l’Afrique, dans le Sinaï égyptien ainsi qu’au Yémen. Les Etats-Unis, la Russie et l’Europe font également partie de la liste de cibles détaillées par Aboulhassan al-Mouhajer selon l’AFP.

Le combat mené sur le terrain face à Daech

Ce message vient d’être publié alors que la bataille est âpre pour le contrôle de Mossoul et de Raqqa. Les djihadistes de Daech livrent de terribles combats sur le théâtre des opérations irako-syriennes. Le dernier enregistrement du porte-parole de l’EI remontait au mois de décembre 2016.

L’étau semble se resserrer autour de Daech à mesure que la coalition internationale multiplie les frappes aériennes. L’armée irakienne sur le terrain et des factions en Syrie tentent de reconquérir les territoires contrôlés par l’Etat Islamique, là où flotte le drapeau noir du califat.

Publié le jeudi 6 avril 2017 à 10:58, modifications jeudi 6 avril 2017 à 10:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !