Monde

Tchétchénie : Le président veut éradiquer la communauté gay avant le début du Ramadan

Tchétchénie Ramzan Kadyrov

Ramzan Kadyrov, le président de la Tchéchénie, a déclaré publiquement vouloir éradiquer la communauté gay avant le début du Ramadan, le 26 mai prochain.

Éliminer toute la communauté LGBT d’ici le début du Ramadan

Le 1er avril dernier, la Novaïa Gazeta dénonçait l’existence de camps de concentration en Tchétchénie. Plus d’une centaine d’hommes appartenant à la communauté gay du pays y seraient détenus et torturés. Au moins quatre d’entre eux auraient déjà été tués.

Selon le site d’informations Pink News, Sir Alan Duncan, ministre d’État aux Affaires étrangères britannique, a affirmé devant le Parlement que ces campagnes de violences antigays étaient orchestrées par le chef de l’État tchétchène en personne :

Des sources affirment que Kadyrov veut éliminer la communauté LGBT d’ici le début du Ramadan.

Le Ramadan débute le 26 mai prochain. Il est célébré dans toute la Tchétchénie, où l’islam sunnite est la religion dominante.

La Tchétchénie nie les faits

La communauté internationale et les associations qui se battent pour le respect des droits de l’homme dans le monde ont exhorté Vladimir Poutine à réagir. Cependant, son porte-parole Dmitry Peskov a déclaré que des investigations avaient été menées. Selon lui, il n’y aurait aucune preuves de ce que l’on pourrait considérer de purge.

Après la découverte de rafles antigays dans cette république rattachée à la Russie, puis l’horreur de la révélation de l’existence de camps de concentration pour homosexuels, les autorités tchétchènes ne semblent décidément pas s’inquiéter du tollé causé dans le monde entier.

Publié le jeudi 27 avril 2017 à 14:28, modifications jeudi 27 avril 2017 à 14:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !