Monde

Tchernobyl : Les “pattes d’éléphant” sont toujours extrêmement dangereuses pour l’homme

Tchernobyl reste l’une des pires catastrophes nucléaires de l’histoire. Survenue le 26 avril 1986, l’accident est encore aujourd’hui dans toutes les mémoires. Et surtout, les conséquences sont malheureusement toujours d’actualité. La preuve avec ce pied d’éléphant qui a été retrouvé.

La radioactivité présente à Tchernobyl est une réalité. Plus de trente ans après l’accident, les conséquences sur l‘environnement et sur la santé humaine sont encore terribles. Les alentours de l’ancienne centrale nucléaire sont inaccessibles et particulièrement dangereux. Mais c’est sans doute l’intérieur de la centrale qui est le plus inquiétant. Car il est toujours dans le même état et n’a jamais été nettoyé.

Un danger pour la vie humaine

Un homme est retourné dans la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1996 et il avait pris des photos à l’époque. On découvrait plusieurs masses, appelées des pieds d’éléphants. Ce sont des masses qui se sont formées au cours de la catastrophe. Lorsque la chaleur a atteint les 3000°C, ce mélange de corium, c’est-à-dire de combustible nucléaire radioactif, a formé des masses. Ces dernières se sont solidifiées en refroidissant. On en trouve encore aujourd’hui 1500 tonnes.

Une “patte d’éléphant” à Tchernobyl

Ces pieds d’éléphant sont toujours extrêmement dangereux. Les spécialistes affirment qu’un être humain qui resterait face à cette masse durant cinq minutes meurt en quelques jours. L’émission de radioactivité est tellement forte qu’en deux minutes, les cellules humaines sont attaquées, et qu’un homme se met immédiatement à vomir.

Un démantèlement pour bientôt ?

L’homme qui a pris ces photos en 1996 est toujours vivant, mais il est atteint d’une cataracte et de graves problèmes de santé liés à l’exposition à ces radiations. La démantèlement de la centrale nucléaire de Tchernobyl est un énorme défi pour l’Ukraine. Pourtant, le projet devrait enfin débuter dans quelques années. Il faudra plusieurs décennies pour que le démantèlement soit effectif. Quelle triste réalité…

Publié le mercredi 31 janvier 2018 à 13:16, modifications mercredi 31 janvier 2018 à 12:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct