Monde

Les tampons et les serviettes hygiéniques bientôt en libre service?

Grande première mondiale à New York ! Pour la première fois, une commune a décidé de rendre accessible en libre service les produits d’hygiène féminins, à savoir les tampons et les serviettes, dans les prisons, les centres pour sans abris, et les écoles. Pourquoi ? La réponse est simple !

En réalité, c’est une membre du conseil municipal de New York, Julissa Ferreras-Copeland, qui a choisi de dénoncer la stigmatisation des règles. Elle a carrément parlé d’équité menstruelle et a réussi à faire adopter une décision tout à fait historique puisque dorénavant, les tampons et les serviettes hygiéniques seront accessibles gratuitement dans certains lieux publics new-yorkais. Voici ce qu’elle a déclaré :

Les règles ont été trop longtemps stigmatisées. Aujourd’hui @NYCCouncil mène la nation vers l’équité menstruelle. Des étudiantes, qui ne louperont plus les cours parce qu’elles n’ont pas de serviette ou de tampon, aux mères dans les foyers de sans-abris et aux femmes en prison qui auront maintenant accès à ces produits dont l’importance était négligée, cette décision fait de notre ville un endroit plus équitable.

Une belle décision nous semble-t-il… Quel est votre avis sur cette idée ? Le débat est ouvert !

Publié le dimanche 26 juin 2016 à 10:25, modifications dimanche 26 juin 2016 à 9:05

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !