Monde

Syrie : sept morts dans de nouveaux raids du régime près de Damas

Au moins sept civils ont été tués et 35 blessés mercredi dans de nouvelles frappes aériennes du régime syrien contre la Ghouta orientale, enclave rebelle à l’est de la capitale Damas, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Les raids ont notamment visé la localité de Hammouriya, au troisième jour consécutif de frappes meurtrières sur la Ghouta orientale, ayant fait au total près de 120 morts depuis lundi, selon l’OSDH.

De nombreux morts et blessés

“Sept civils ont été tués et 15 blessés dans les frappes aériennes du régime à Hammouriya”, a indiqué à l’AFP le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Vingt personnes ont également été blessées dans les raids qui ont touché deux autres localités de la Ghouta, fief rebelle assiégé depuis 2013 par les forces du régime, a-t-il précisé.

Au moins 80 civils ont tués mardi dans les raids du régime, dont des enfants dans des raids du régime sur la Ghouta, selon l’OSDH.

Raids du régime sur la Ghouta orientale

(credit photo AFP) Raids du régime sur la Ghouta orientale

Il s’agit du bilan le plus élevé depuis des mois dans cette enclave, qui est pourtant une des quatre zones de désescalade mise en place en Syrie pour obtenir une trêve dans les combats.

La Ghouta orientale est la cible quasi-quotidienne de bombardement, et ses quelque 400.000 habitants vivent une grave crise humanitaire, avec des pénuries de nourriture et de médicaments.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations pacifiques par le régime de Bachar al-Assad, le conflit en Syrie s’est complexifié au fil des ans avec l’implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Il a fait plus de 340.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

Publié le mercredi 7 février 2018 à 18:02, modifications mercredi 7 février 2018 à 18:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !