Monde

Syrie : l’image bouleversante du photographe Abd Alkader Habak en larmes qui émeut la planète

L'horreur de la guerre civile en Syrie et du terrorisme à un nouveau visage suite à l'attentat de samedi dernier qui visait des civils fuyant le conflit

L’image d’Abd Alkader Habak, un photographe syrien à genoux et en larmes, émeut la terre entière à travers de nombreux messages sur les réseaux sociaux. Ce cliché bouleversant témoigne de l’horreur de l’attentat perpétré en Syrie samedi dernier.

Un attentat suicide atroce a fait près de 126 morts dont 68 enfants à Rachidine, près d’Alep, dans la journée de samedi. Cette tragédie révolte une nouvelle fois la communauté internationale et témoigne de l’horreur du conflit Syrien.

Lourd bilan lors d’un attentat survenu samedi dernier en Syrie

L’attentat a été commis par un kamikaze qui a projeté sa camionnette piégée contre un convoi de bus qui transportaient des milliers de civils. Ces habitants avaient été évacués des villes de Foua et Kafraya. Ces deux localités pro-régime étaient notamment assiégées par les insurgés.

La région d’Alep endeuillée par un attentat suicide d’une violence inouïe

Le photographe Abd Alkader Habak a été envahi par l’émotion face à l’horreur de la scène. Il a été contraint d’oublier sa mission et son rôle principal. Confronté à cet acte effroyable et à une attaque aussi révoltante, il lui était impossible d’accomplir son travail. L’image de ce photographe syrien agenouillé et terrassé par la tristesse a été immortalisée par l’un de ses collègues quelques minutes à peine après l’explosion.

Le choc des photos

La violence de ce cliché rappelle ainsi le choc et l’impact de nombreuses photographies poignantes qui ont ému la terre entière et qui ont émaillé le conflit Syrien. Le peuple syrien paye donc un très lourd tribut depuis le début de la guerre à travers les civils et les enfants.

Abd Alkader Habak a reçu de nombreux messages de solidarité suite à la publication de ce cliché déchirant, nouveau symbole de l’atrocité du conflit.

Abd Alkader Habak au cœur de l’enfer syrien

Ce photographe est donc devenu le nouveau visage des victimes de l’horreur de la guerre en Syrie. Le drame qui touche les populations syriennes au quotidien a franchi un nouveau seuil dans l’horreur samedi avec cette attaque. Le courage de cet homme pour sauver des vies sur le site de l’attaque et sa détresse et sa tristesse face à la violence de la scène et au nombre de victimes innocentes resteront à jamais immortalisés grâce à cette photographie. Abd Alkader Habak a pu évacuer des victimes et des blessés au milieu des décombres. Il a notamment tenté de secourir un autre enfant.

Abd Alkader Habak a accordé de nombreux entretiens aux médias depuis ce drame. Il a également fourni des images qu’il a tournées après l’explosion.

Une nouvelle étape de plus dans l’horreur en Syrie

L’horreur de la scène témoigne de la violence de l’attentat. L’image est d’autant plus insoutenable et déchirante qu’un enfant gît au sol près du photographe. Ce cliché rappelle l’image terrifiante et déchirante du petit Aylan, ce très jeune enfant, réfugié syrien, mort noyé alors qu’il tentait de rejoindre les rives de l’Europe.

Les récentes attaques chimiques en Syrie ont également révolté la communauté internationale. Les images insoutenables de souffrance et d’agonies d’enfants ont récemment bouleversé l’opinion publique à travers toute la planète. Cette attaque chimique a rebattu les cartes dans le conflit syrien. Donald Trump a finalement décidé de riposter de manière symbolique avec le bombardement d’une base militaire en représailles.

Les civils et le peuple Syrien sont pris en otage depuis trop longtemps. Chaque jour un nouveau cap effroyable est franchi dans ce conflit protéiforme. La guerre entre les forces pro-régime et celles hostiles à Bachar El-Assad fait toujours rage. L’avenir du dirigeant syrien à la tête du pays semble pourtant plus que jamais menacé. Le récent volte-face de Donald Trump sur la question syrienne pourrait déboucher sur une résolution des Nations Unies pour ramener la paix. Le peuple syrien devra surmonter bien des obstacles pour la reconstruction du pays et pour retrouver un climat de confiance entre les citoyens. Le conflit, survenu en 2011, aurait déjà fait près de 500 000 morts selon des estimations de nombreuses ONG en septembre 2016.

Harrowing images of bus attack in Syria

This is the immediate aftermath of a bomb attack on evacuee buses in Syria.These previously unseen images reveal the horror of the attack near Aleppo, which killed scores of people including more than 60 children.*Warning – this video contains disturbing images.*

Publié par Channel 4 News sur dimanche 16 avril 2017

Publié le mardi 18 avril 2017 à 10:28, modifications mardi 18 avril 2017 à 9:33

Vidéos relatives

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top