Monde

Syrie: le rapport accablant de l’Unicef sur les enfants syriens

L’Unicef a publié ce lundi un rapport sur la situation actuelle des enfants syriens. Une triste réalité.

Depuis le début du conflit il y a cinq ans, la guerre en Syrie a causé de nombreuses victimes, déplacé de nombreuses personnes mais ceux qui sont également les plus touchés sont les enfants. L’Unicef a publié un rapport accablant ce lundi 14 Mars 2016, un enfant syrien sur trois est né depuis ce conflit et a grandi dans ce contexte de “violence, de peur et de déracinement”. L’organisation juge nécessaire 1,4 milliard de dollars de fonds pour redonner de la dignité et du bien-être à ces enfants traumatisés. Malheureusement, l’Unicef déplore n’avoir reçu que 6% du financement demandé.

 Pas de place pour les enfants

La révolte en Syrie a commencé le 15 mars 2011 et s’est vite transformé en une guerre civile, prés de 3,7 millions d’enfants sont nés depuis le conflit. Selon l’agence de l’ONU plus de 80% des enfants syriens sont directement touchés par le conflit syrien, soit 8,4 millions, qu’ils soient en Syrie ou exilés.

La violence, “monnaie courante” pour les enfants

Peter Salama, directeur régional pour le Moyen-Orient et Afrique du Nord, estime à sept millions le nombre d’enfants vivant dans la pauvreté et dans la violence. “En Syrie, la violence est devenue monnaie courante, affectant logements, écoles, hôpitaux, cliniques, parcs, terrains de jeux et lieux de culte”.

En 2015, il y a eu 1.500 “violations graves” commises sur des enfants syriens dont 60% ont été victimes “d’armes explosives utilisées dans des zones peuplées”. Beaucoup d’entre eux ont été tués sur le chemin de l’école. Avec la crise migratoire, plus de 15.000 enfants sont non accompagnés et séparés de leurs parents depuis le conflit.

des millions d’enfants ont grandi trop vite

Peter Salama explique “Cinq ans après (le début de) la guerre, des millions d’enfants ont grandi trop vite. Ils continuent d’abandonner l’école, et beaucoup d’entre eux sont forcés de travailler, tandis que les filles se marient tôt.

Une situation désespérante avec des conséquences dramatiques pour le futur devenir de ses enfants .

Publié le lundi 14 mars 2016 à 12:47, modifications lundi 14 mars 2016 à 13:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !