Monde

Syrie : 18 rebelles tués après une « bavure » de la coalition

Mardi, une frappe de la coalition a fait 18 morts du côté des rebelles. Une bavure survenue près de la ville de Tabqa, en Syrie, et qui serait le fruit d’une erreur des Forces démocratiques syriennes elles-mêmes. Celles-ci auraient désigné la cible comme un repère de djihadistes… Il n’en était rien !

La Syrie est plus que jamais sous le feu des bombes. Ainsi, alors que Donald Trump ordonnait des frappes ciblées il y a quelques jours, c’est désormais au tour de la coalition de faire la une de la presse internationale.

Et pour cause, alors que celle-ci procédait à des frappes près de la ville de Tabqa, mardi, 18 combattants des Forces démocratiques ont été tués. Une tragédie de plus qui intervient à une période de renforcement de la lutte contre Daesh.

UNE FRAPPE COMMANDÉE PAR LES FDS

Mais alors, comment une telle bavure a-t-elle bien pu avoir lieu ? Selon certains militaires américains, les Forces démocratiques syriennes auraient elles-mêmes ordonné cette frappe. Problème : ces derniers auraient semble-t-il confondu des djihadistes avec les combattants pris pour cible.

Dans un communiqué publié par le Centcom, on apprend ainsi :

La frappe a été requise par les FDS. Ils avaient identifié la cible comme une position du groupe Etat islamique. Mais elle était en réalité une position avancée de leurs propres troupes.

Au contraire de l’Irak, dont les opérations sont majoritairement menées par l’armée nationale, la résistance en Syrie doit s’organiser autour d’une coalition de groupes armés.

Publié le vendredi 14 avril 2017 à 14:28, modifications vendredi 14 avril 2017 à 10:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !