Monde

Un strip-tease en prison de haute sécurité en Afrique du Sud fait le buzz sur les réseaux sociaux!

Au moins treize gardiens seraient menacés d’expulsion dans cette affaire. La cause : des photos prisent lors d’un strip-tease au beau milieu des détenus. Celles-ci ont créé le buzz sur internet. la polémique est vite monté en puissance. Les services pénitentiaires se sont retrouvés bien embarrassés par cette histoire

Depuis dimanche, sur les réseaux sociaux africains, des photos prises en prison, à Johannesburg choquent les internautes. En effet on y voit trois femmes très peu vêtues. Elles portent un body noir et des bottes en cuir, une tenue plus que sexy.

De plus l’une d’elles enlace un prisonnier, dans ce qui semble être la cour d’un centre de détention mêlant gardiens et condamnés. Ainsi on peut vite en déduire qu’elles sont tout simplement en train de faire un streaptease. Tout ce qu’il y a de plus normal dans une prison censée être de haute sécurité… Les clichés ont fait le buzz.

Le hashtag #prisonstrippers était même en tête des tendances en Afrique du Sud depuis lundi. Ainsi, les autorités ont reconnu l’authenticité de ces clichés, expliquant qu’ils avaient été pris dans ce centre, lors d’une journée d’animation, le 21 juin.

Lundi, les services pénitentiaires sud-africains ont annoncé qu’ils allaient surement suspendre les 13 gardiens de prison après la diffusion de ces photos qui ont créé de vives réactions auprès de la communauté africaine. Le directeur de la prison, James Smalberger a affirmé:

Après enquête préliminaire, au moins 13 responsables officiels vont recevoir une lettre leur signifiant que nous réfléchissons à leur suspension

Ce spectacle à caractère sexuel est une évidente violation de notre politique de sécurité. C’est un type de comportement inacceptable

Une prison abritant de très dangereux criminels

La prison connue sous le nom de «Sun City» est remplie de criminels parmi les plus dangereux du pays. En effet, ceux-ci ont souvent été condamné pour meurtres, cambriolages ou bien encore viol. D’ailleurs, c’est cela qui a provoqué la colère des internautes. Sur Twitter, les commentaires étaient très virulents:

Ils ont violé la loi et ils ont droit à un strip-tease

les prisons sud-africaines, c’est Disneyland

et si ce prisonnier était un violeur

D’autres internautes eux, ont gardé leurs sens de l’humour comme avec ce tweet :

L’association SA crimes Fighters luttant contre la criminalité a fermement condamné cet incident:

C’est un scandale et une gifle en pleine figure des victimes de crimes 

Les treize responsables attendent donc leur lettre évoquant une suspension possible. Un rapport est attendu vendredi, d’autres sanctions pourraient tomber.

Des mesures doivent être prises afin de rétablir l’ordre à l’intérieur des prisons. Aussi lutter contre les gardiens de prisons corrompus doit être une priorité afin d’éviter ce genre d’incident. N’oublions pas que les prisons sud-africaines sont connues pour leur surpopulation notoire et la violence des gangs qui y sévissent.

Les prisonniers ont cependant très facilement accès, moyennant un peu d’argent à de l’alcool, drogues, téléphones portables ou autres privilèges en tous genres.

Publié le mardi 27 juin 2017 à 14:06, modifications mardi 27 juin 2017 à 11:30

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !