Monde

Seif al-Islam, le fils de Mouammar Kadhafi, aurait été libéré par des rebelles libyens

Un groupe armé libyen vient d’annoncer ce week-end la libération de Seif al-Islam, le fils cadet du leader libyen Mouammar Kadhafi. Le pays est plongé en plein chaos depuis la chute de l’ancien dirigeant.

Selon des informations de l’AFP et d’Associated Press, Seif al-Islam serait libre. L’un des enfants de l’ancien leader controversé Mouammar Kadhafi aurait été libéré récemment.

Seif al-Islam, le fils de Mouammar Kadhafi, retrouve le chemin de la liberté

Seif al-Islam était emprisonné à Zintan. Cette ville est située à plus de 170 kilomètres au sud-ouest de Tripoli. Le fils de Kadhafi avait été condamné à mort en Libye en juillet 2015. Son rôle dans la répression du soulèvement contre son père en 2011 avait été pointé du doigt. En juin 2011, Seif al-Islam a fait l’objet d’un mandat d’arrêt par la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. Il avait été arrêté en novembre 2011 par des milices composées essentiellement par des anciens rebelles de Zintan.

Un communiqué a été publié samedi soir par la Brigade Abou Bakr al-Sadiq. Ce groupe armé aurait diffusé l’information selon laquelle le fils cadet de Mouammar Kadhafi aurait été libéré dans la soirée de vendredi. Ce choix aurait été effectué en raison de l’application d’une loi d’amnistie promulguée par les autorités libyennes non reconnues, basées dans l’est du pays.

Nous avons décidé de libérer M. Seif al-Islam Mouammar Kadhafi. Il est désormais libre et a quitté la ville de Zintan.

Le chaos libyen

Zintan est contrôlée par des groupes armés opposés au gouvernement libyen d’union nationale (GNA) à Tripoli. La reconnaissance de la communauté internationale ne permet pas à ce gouvernement de ramener la paix et l’unité au sein de la Libye. Le pays a sombré dans le chaos après la chute et la mort du colonel Mouammar Kadhafi après 42 ans de règne. Le pays est le théâtre des luttes intestines entre diverses milices armées depuis le renversement de Kadhafi avec l’appui de la France.

Le lourd héritage du clan Kadhafi

Trois des sept fils de l’ancien leader à la poigne de fer ont été tués pendant le soulèvement de 2011. Parmi les survivants, Saadi Kadhafi est par exemple toujours jugé en Libye pour son rôle présumé dans la répression également. Il est notamment accusé de l’assassinat d’un ancien entraîneur de football. La veuve de Mouammar Kadhafi, Safia Farkech, et trois autres de ses enfants se sont exilés en Algérie, puis à Oman.

Seif al-Islam : vers un retour sur la scène politique libyenne ?

Seif al-Islam pourrait donc éventuellement jouer un rôle pour l’avenir de la Libye dans les mois et les années à venir suite à cette libération. Selon les informations du Lybia Observer, relayées par Courrier International, le fils cadet de Kadhafi pourrait bien revenir aux affaires.

Seif al-Islam est-il le sauveur de la Libye ? Certains Libyens ont été choqués, d’autres sont ravis alors que tous ceux qui se sont révoltés en février 2011 contre la dictature des Kadhafi se sentent dans une impasse, essayant de comprendre la portée de la libération de Seif al-Islam Kadhafi et de sa sortie de la ville de Zintan. Une nouvelle qui s’est rapidement répandue dans les médias.

Selon le média libyen cette libération aurait été :

conçue dans le plus grand secret.

Nul ne sait exactement où serait Seif Al-Islam actuellement. Il pourrait être dans la ville d’Al-Bayda dans l’est du pays :

où il est le bienvenu dans la mesure où sa libération a pu se faire conformément à une loi d’amnistie promulguée par le gouvernement établi dans cette zone. Mais, cela n’exclut pas la possibilité qu’il soit dans une autre ville ou même qu’il ait quitté le pays.

Le mystère reste donc entier sur l’avenir de la Libye et sur les chances de voir un nouveau membre du clan Kadhafi diriger le pays dans les années à venir. Cette information encore officieuse risque d’être confirmée ou infirmée dans les jours ou les semaines à venir par Seif al-Islam lui-même.

Publié le mardi 13 juin 2017 à 10:03, modifications mardi 13 juin 2017 à 7:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !