Monde

Sand Castles, à la découverte de la folie immobilière espagnole

Le photographe espagnol Markel Redondo propose une visite très particulière de son pays. Un voyage inattendu.

Markel Redondo est un photographe et pilote de drones espagnol. Il a réalisé un projet sur les 3,4 millions de maisons abandonnées que compte son pays.

A travers tout le pays

C’est un impressionnant projet qui a été co-lauréat du DJI Drone Photography Award.  Avec “Sand Castles” (Châteaux de Sables en français) Markel Redondo y explore à travers toute l’Espagne, les abus et les échecs de la folie de l’urbanisation. Almeria, Alicante, Murcie… C’est un voyage à travers des maisons vides, de véritables lotissements et complexes résidentiels qui n’ont jamais vu personne depuis les ouvriers. Après la crise économique et l’éclatement de la bulle immobilière, ils ne verront plus personne. 

Il y a vraiment un sentiment apocalyptique, c’est comme si vous étiez le dernier homme sur Terre. Les sites sont complètement déserts et les lieux sont difficiles d’accès, donc, à moins d’être déterminé à y aller, la plupart des gens ne les voient jamais. Beaucoup de matériel de construction, des pièces électriques, des plaques d’égout et du cuivre ont été volés

explique le photographe au British Journal of Photography. Au total, le pays compterait plus de 3 millions de maisons vides.

Il est possible de découvrir l’exposition jusqu’au 18 avril au laboratoire theprintspace, à Londres. Vous pouvez aussi en voir des extraits sur son site web ou à travers les clichés publiés sur Instagram.

Publié le lundi 16 avril 2018 à 15:05, modifications lundi 16 avril 2018 à 12:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct