Monde

Russie : condamnée à 6 ans et demi de prison pour avoir laissé son bébé mourir de faim pour aller faire la fête

Russie

Viktoria Kuznetsova a écopé de 6 ans et demi de prison. Elle avait abandonné son bébé pendant une semaine pour faire la fête avec ses amies en Russie.

Seul pendant une semaine

Viktoria Kuznetsov vient d’être condamnée à six et demi de prison. Cette jeune maman de 17 ans avait laissé mourir de faim son bébé, âgé de neuf mois, pour aller faire la fête avec ses amies. Le nourrisson était resté seul, pendant une semaine, à son domicile de Rostov, en Russie.

La jeune femme avait attendu que son mari soit parti faire son service militaire pour enfermer le petit Egor. Puis, elle avait fait ses bagages et rejoint ses amies dans une résidence étudiante. Elle leur avait alors menti et raconté qu’elle avait confié son bébé à sa tante. Or, l’enfant mourait littéralement de soif et de faim.

Elle ne voulait pas s’occuper de lui

La police a découvert le cadavre du nouveau-né, une semaine plus tard. Ce sont des voisins qui, inquiets de ne pas avoir de nouvelles, avaient donné l’alerte. Placée en garde à vue, Viktoria Kuznetsova a avoué n’avoir jamais voulu être mère.

À l’époque, la jeune femme avait posté sur les réseaux sociaux une photo d’elle et de son amie avec en légende : “Tout se passe bien !”. D’ailleurs, lors de la lecture de sa condamnation, elle n’aurait exprimé aucun regret, ni même quelconque émotion.

Le mari de Viktoria Kuznetsova n’était bien évidemment pas au courant de tout ce qui se tramait. Dévasté par la mort de son enfant, il a demandé le divorce, rapporte le site faitsdivers.org.

Publié le mercredi 31 janvier 2018 à 10:36, modifications mercredi 31 janvier 2018 à 9:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct