Monde

Royaume-Uni : un pédophile obligeait ses victimes à lécher des tampons

Royaume-Uni

Matthew Falder, le pédophile coupable de 137 crimes au Royaume-Uni, dont incitation au viol sur un enfant de quatre ans, connaîtra sa sentence cette semaine.

Humilier ses victimes

Matthew Falder est un ancien géophysicien diplômé de la prestigieuse université de Cambridge, au Royaume-Uni. Il a plaidé coupable en octobre 2017 de 137 infractions pénales, dont incitation au viol sur un enfant de quatre ans. Jugé, il devra être condamné cette semaine.

Lors de son jugement, ce prédateur sexuel âgé de 29 ans a avoué qu’il se faisait passer pour une femme pour approcher ses victimes. Il leur demandait de lui envoyer des photos d’elles nues ou partiellement dénudées. Puis, il les faisait chanter.

Il a ainsi admis au tribunal les avoir forcés à lécher des tampons et des sièges de toilettes. Il diffusait et commentait les images dégradantes sur le “dark web”. Certaines montraient même des enfants et des bébés en train d’être torturés. “Le but était d’humilier les victimes”, a expliqué la NCA, l’agence nationale britannique contre le crime.

Perversions, actes de torture et barbarie

Le pédophile a aussi filmé des personnes de sa connaissance pendant qu’elles se douchaient, après avoir installé des caméras cachées dans divers endroits. Sa famille a bien évidemment été choquée, selon The Mirror. En effet, qui aurait cru que cet homme si instruit pouvait commettre de telles horreurs ?

Matthew Falder n’a été découvert qu’après une enquête menée par la NCA et les forces de police d’Israël, de Slovénie, d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Ils ont retrouvé entre autre une carte mémoire contenant près de 5.000 images et 600 films d’actes de torture et de barbarie sur enfant.

Publié le lundi 12 février 2018 à 11:28, modifications lundi 12 février 2018 à 10:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !