Royaume-Uni: Le tribunal lui interdit d’appeler ses enfants Cyanure et Prédicateur

Un tribunal britannique n’a pas autorisé une maman galloise à nommer ses jumeaux Prédicateur et Cyanure.

Jeudi, un tribunal britannique a décrété qu’une résidante du Pays de Galles, originaire de la région du Powys, ne pourrait pas baptiser ses faux jumeaux comme elle l’entend. En quête d’inspiration pour trouver des prénoms originaux à ses enfants, une mère britannique n’a rien trouvé de mieux que d’appeler sa fille Cyanide (Cyanure en français) et Preacher (Prédicateur).

La femme, dont l’identité n’a pas été révélée, s’est justifiée en déclarant que le prénom Cyanure était joli et charmant, à connotation positive, puisque le poison avait contribué, en 1945, à la mort d’Adolf Hitler. Quant à Prédicateur, elle trouvait cela plutôt cool et spirituel.

Selon le quotidien Metro, les enfants sont le fruit d’un viol, ainsi que les trois autres enfants de la femme. La garde des enfants lui a été retirée, puisque celle-ci a un passé de maladie mentale, abus de drogue et d’alcool et de relations avec des hommes violents.

Ce sont des assistants sociaux qui ont entamé l’action. La cour d’appel a estimé que ce genre de choix inhabituels pouvait être néfaste pour l’avenir des jumeaux. Les demi-frères et sœurs des jumeaux devront choisir les prénoms des deux enfants.

Ce site utilise des cookies.