Monde

Un problème de taille pour les préservatifs au Zimbabwe

Les préservatifs importés de Chine seraient trop petits pour les habitants du Zimbabwe…

C’est un problème très sérieux qui a été signalé par David Parirenyatwa, le ministre de la Santé du Zimbabwe. Les préservatifs utilisés dans le pays sont importés de Chine et se révèlent trop petits. Il veut donc lancer une production nationale.

Mieux répondre aux besoins locaux

Nous importons des préservatifs de Chine et certains se plaignent qu’ils sont trop petits

explique le ministre dans une interview à Newsweek. Une déclaration réalisée face aux médias mais aussi plusieurs industriels lors du lancement d’une initiative face au sida dans le pays. L’objectif plus large est d’avoir une production locale de médicaments afin d’obtenir un taux de prévalence de 0% en 2030. A l’heure actuelle, le pays est un des plus touchés au monde avec 13,5% de la population séropositive et environ 40.000 nouveaux malades chaque année. Le ministre souhaite donc sensibiliser la population tout en favorisant une production locale.

A noter que selon le site ZiziMap, les Zimbabwéens atteignent une moyenne de 15,6 centimètres. Une donnée confirmée par le site Targetmap. Un chiffre supérieur de 1 centimètres à la France mais surtout… 3 centimètres à la Chine. Autant dire que l’importation pourrait bien ne pas être la meilleure solution en effet. Des producteurs chinois ont déjà annoncé qu’ils allaient produire des modèles de tailles différentes pour répondre à la demande locale.

Publié le samedi 3 mars 2018 à 18:01, modifications samedi 3 mars 2018 à 19:12

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire