Monde

Prix Sakharov 2016 : Deux esclaves de Daesh reçoivent le prix

Le Parlement européen a choisi de décerner son prix Sakharov 2016 à deux femmes rescapées de l’organisation État islamique.

Nadia Mourad Bassi Taha et Lamiya Aji Bachar ont vécu un véritable enfer. Membres de la communauté Yézidie une minorité religieuse de 500 000 personnes, persécutée en Irak, elles ont survécu à l’esclavage sexuel auquel les avait soumises l’État islamique.

En août 2014, Daesh a d’abord massacré tous les hommes de Kocho, leur village au nord de l’Irak. Ensuite, toutes les jeunes femmes ont été enlevées, vendues et utilisées comme esclaves.

Irakienne de 23 ans, Nadia Murad Basee a subi de multiples viols collectifs, avant d’être vendue plusieurs fois comme esclave sexuelle. Malgré cela, elle est parvenue à s‘échapper. Elle a rejoint un camp de réfugiés au nord de l’Irak avant d‘être évacuée en Allemagne.

Pour que le sort des Yézidis ne soit pas oublié, Nadia Murad est devenue en septembre l’ambassadrice de bonne volonté de l’ONU. Elle travaille pour la dignité des survivants de la traite des êtres humains.

Quant à Lamiya Aji Bachar, son calvaire a débuté à l’âge de 16 ans. Âgée aujourd’hui de 18 ans, la jeune fille n’est parvenue à s‘échapper qu’en avril dernier. C’est dans sa fuite qu’elle a été grièvement blessée par une mine antipersonnel.

Le visage de Lamia, dont la peau est brûlée, porte les stigmates de l’explosion qui a aussi emporté son œil droit. Envoyée en Allemagne pour y être soignée, la jeune femme est devenue la porte-parole de la communauté Yézidie et aide les femmes et les enfants victimes des islamistes de Daesh.

Actuellement 3 200 Yézidis sont toujours entre les mains de Daech. Les deux jeunes lauréates recevront le prix Sakharov 2016 en séance plénière du Parlement européen le 14 décembre prochain à Strasbourg.

Publié le vendredi 28 octobre 2016 à 12:23, modifications vendredi 28 octobre 2016 à 7:30

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !