Monde

Une présentatrice transgenre à la télévision pakistanaise

L’apparition d’une présentatrice transgenre à l’antenne au Pakistan pour présenter les informations a constitué une petite révolution.

C’est une petite révolution au Pakistan. Le 23 mars, Maavia Malik est devenu la première journaliste transgenre à présenter les informations dans le pays.

Un chemin difficile

Le chemin n’a pas été facile pour elle on peut l’imaginer. Alors que le Pakistan devance ici beaucoup de pays occidentaux, l’apparition d’une présentatrice transgenre à l’antenne a été un chemin compliqué. Interrogée par VOA News, elle explique pourquoi :

Dans un pays comme le Pakistan, il est courant de se moquer des personnes transgenre. On attend de nous que l’on gagne notre vie en dansant, en mendiant ou dans la prostitution. Je n’ai eu le droit à aucune aide de ma famille. J’ai dû faire des petits boulots pour continuer mes études. J’ai toujours voulu être présentatrice et mon rêve est devenu réalité quand j’ai été sélectionnée.

En interne, dans la chaîne, la décision n’a pas fait l’unanimité non plus. Mais, Junaid Ansari, le propriétaire de la chaîne assume son choix :

J’ai pris ma décision sur des motifs professionnels en traitant tous les candidats de la même façon. Je ne pensais même pas à remettre en cause les normes sociales ou les tabous.

En France, aucun journaliste transgenre n’a encore occupé un rôle de présentation à la télé. En revanche, en 2016, Brigitte Boréale, ancienne journaliste sportive à Libération, née homme devenu femme participait au Grand Journal sur Canal+. Par ailleurs, en Belgique, en début d’année, Boudewijn Van Spilbeeck, journaliste vedette de la chaîne flamande VTM est devenue Bo suite à changement de sexe.

 

Publié le mardi 27 mars 2018 à 18:06, modifications mardi 27 mars 2018 à 15:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !