Monde

Portugal : L’ancien président Mario Soares est décédé

L'un des pères de la démocratie

Le Portugal a décrété trois jours de deuil national après le décès de l'ancien président Mario Soares.

L'ancien président socialiste portugais Mario Soares, est décédé samedi 7 janvier à l'âge de 92 ans, dans l'établissement où il était hospitalisé à Lisbonne. Toutefois, l'hôpital n'a pas précisé les raisons médicales de son décès.

Cette figure historique du Portugal avait été admis le 13 décembre à l'unité de soins intensifs de l'hôpital de la Croix-Rouge alors qu'il présentait « des signes d'aggravation générale de son état de santé » selon une information du Monde.

Le quotidien a précisé qu’après une amélioration passagère, son état s'était brusquement détérioré le 24 décembre et depuis lundi il était plongé dans un « coma profond ».

Selon ses proches, il ne s'était jamais complètement remis d'une encéphalite dont il avait été atteint en janvier 2013. De plus, sa santé s'était encore dégradée après le décès de son épouse, la comédienne Maria Barroso, en juillet 2015.

Sa dernière apparition en public remontait à septembre dernier, à l'occasion d'un hommage rendu à sa femme

« Le père de la démocratie portugaise »

Figure influente de la vie politique du Portugal du XXème siècle, Mario Soares est resté sur le devant de la scène politique pendant une quarantaine d'années. Ainsi, l’homme politique a été souvent décrit comme « le père de la démocratie portugaise ». C'est dire à quel point il incarnait à lui seul l'histoire moderne du pays.

En outre, il a notamment marqué les esprits par son acharnement à faire entrer son pays dans l’Union européenne (obtenue en 1986).

Avant cela, après quatre ans d’exil en France, Mario Soares avait opéré un retour triomphal à Lisbonne au lendemain de la révolution des Œillets d’avril 1974 et de l’opération militaire destinée à mettre fin à la dictature de António de Oliveira Salazar (1889-1970).

Fondateur du Parti socialiste, il fut ministre des Affaires étrangères, deux fois Premier ministre (de 1976 à 1978), puis de 1983 à 1985). Après avoir été président de la République pendant dix ans (dès 1987, puis 1991), il fut député européen (de 1999 à 2004).

Mario Soares était resté très actif dans la vie politique portugaise jusqu'à un âge avancé. Ainsi entre 2011 et 2014, il avait condamné avec virulence les mesures d'austérité mises en oeuvre par l'ancien gouvernement de centre droit pour assainir les finances du pays.

Toutefois, avec le décès de son épouse, il s'est peu à peu retiré de la vie publique.

Je suis un pauvre homme qui a eu la chance d'avoir pris des positions et d'avoir vu juste.

Avait-il confessé dans un entretien publié dans Le Monde en février 2015.

Ce fils « d'un curé défroqué », qui se définissait comme agnostique disait croire « en l'humanité et son perfectionnement ».

Il avouait se sentir lui-même porté par « une grande envie de vivre et une immense curiosité ».

« Le visage et la voix de notre liberté »

Le Premier ministre Antonio Costa a décrété trois jours de deuil national dès lundi :

Nous avons perdu aujourd'hui celui qui a tant de fois été le visage et la voix de notre liberté. Des valeurs pour lesquelles il s'est battu toute sa vie.

A-t-il ainsi déclaré depuis New Delhi où il se trouve en visite officielle pendant une semaine.

Perdre Mario Soares, c'est perdre quelqu'un d'irremplaçable dans notre Histoire récente.

François Hollande a pour sa part salué un

Grand dirigeant européen et un ami de toujours de la France. Le combat pour la liberté et la justice guidait sa vie.

De plus, il a rappelé :

Il avait eu le courage de défendre son idéal social dans des circonstances particulièrement difficiles.

Article publié le dimanche 8 janvier 2017 à 12:54, modifications dimanche 8 janvier 2017 à 12:36

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshock???cooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsad!?ideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vidéo relative

Vers le top