Monde

Personne ne voulait débrancher son téléphone pour laisser cette femme charger… son bras

Drôle d’anecdote pour Angel Giuffria, la femme cyborg au salon SXSW.

Angel Giuffria est sans doute la femme équipée d’une prothèse la plus célèbre au monde. Mais, cela n’empêche pas celle qui s’auto-proclame “cyborg” d’avoir de mauvaises surprises.

Recharge de téléphone vs recharge de bras

Angel Giuffria est née sans avant-bras gauche. Jamais satisfaire de sa prothèse mais s’adaptant pour survivre. Après un petit rôle dans Hunger Games, elle a réussi à obtenir un modèle beaucoup plus avancée. Au point que désormais elle se revendique comme un cyborg. Mais sa prothèse qui vaut 400.000 dollars n’a pas que des côtés positifs. Capable de simuler le mouvement musculaire, attraper une clé, casser un œuf ou même tirer à l’arc… il a besoin d’être rechargé.

Aucun souci ? Détrompez-vous. Et en plus la scène se passe à l’un des salons les plus futuristes au monde, au SXSW à Austin au Texas. Alors que certains y mangeaient des sushis pixellisés, d’autres écoutaient Elon Musk parler de voyage interplanétaire.  Angel, quant à elle, cherchait désespérément une prise électrique libre. Comme souvent sur les salons, les gens les prennent d’assaut pour recharger un téléphone. Et personne ne voulait lui laisser sa prise ! Après bien des difficultés, elle a finalement réussi à trouver son bonheur. Elle a préféré en sourire, en précisant que les gens pensaient qu’il s’agissait d’un accessoire de mode.

Publié le samedi 17 mars 2018 à 19:30, modifications samedi 17 mars 2018 à 19:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct