Monde

Pakistan : Violée, une jeune fille est condamnée à mort par lapidation

pakistan lapidation

Une jeune fille a été condamnée à mort par lapidation, au Pakistan, après avoir été violée par son cousin.

Violée sous la menace d’une arme à feu

Une jeune femme de 19 ans vient d’être condamnée à mort par lapidation, dans la province du Pendjab au Pakistan. Au moment des faits, la jeune fille dormait chez elle, lorsque l’un de ses cousins est rentré sa chambre. Sous la menace d’une arme à feu, il a alors abusé d’elle avant de repartir.

Déclarée coupable

Dès le lendemain, la jeune Pakistanaise s’est rendue au Panchayat local, une cour tribale qui opère en dehors du système judiciaire officiel, pour signaler les faits. Toutefois, selon le Daily Mail, les juges, qui comprenaient le père du violeur présumé, l’ont déclaré coupable d’adultère. Ils en ont conclu que la victime avait séduit son violeur.

Comme le prévoit la coutume locale, sa famille a été contrainte à se soumettre au verdict et à la lapider. Cependant, la jeune femme a fui le village et a informé la police. Un mandat de recherche a été délivré à l’encontre du violeur

Un crime d’honneur

Dans les villages pakistanais, les crimes d’honneurs et les condamnations à mort sont généralement déclarés par les membres du Panchayat. Il s’agit d’un crime perpétré en réaction à un comportement perçu comme ayant apporté le déshonneur à une famille, et ayant donc enfreint le code d’honneur.

Ils servent à restaurer la réputation perdue de la famille par les actes déshonorants de la victime. Cependant, ils n’ont aucun statut juridique. La plupart des victimes, qui ne sont pas nécessairement auteurs des faits reprochés, sont des femmes.

Publié le vendredi 2 juin 2017 à 9:47, modifications vendredi 2 juin 2017 à 8:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !