Overdose de Viagra en Thaïlande : Nu à l’aéroport, il lance ses excréments sur le personnel

Un touriste a été interpellé à l’aéroport de Phuket, en Thaïlande, après avoir consommé trop de Viagra. Nu, il a lancé ses excréments sur le personnel.

Il court nu dans l’aéroport

Après avoir avalé trop de Viagra lors de ses vacances en Thaïlande, Steve Cho, 27 ans, originaire de New York, est devenu fou à l’aéroport de Phuket. En effet, alors qu’il attendait son vol pour Incheon, en Corée du Sud, il s’est déshabillé et s’est mis à courir nu.

Il lance ses excréments sur le personnel

Six agents de la sécurité ont dû intervenir pour le contrôler. Puis, il a déféqué et a jeté ses excréments sur le personnel au sol, tout en criant. L’une des passagères, Wannee Ming, 28 ans, a déclaré:

C’est la chose la plus effrayante et la plus répugnante que j’ai vu dans un aéroport.

Trop de Viagra

Selon The Mirror, Steve Cho a été interpellé par la police touristique de l’aéroport, jeudi 4 janvier 2018. Il a ensuite révélé à la police qu’il avait avalé trop de viagra. Il a présenté ses excuses et a déclaré qu’il était prêt à payer des dommages et intérêts pour les dégâts occasionnés. Hospitalisé, il a été observé par un psychiatre.

Modifié : 9 janvier 2018 12 h 59 min

Voir les commentaires (3)

  • Ah Phuket et les charmes du royaume de Siam, ses lumières étinclantes, ses nuits ensorcelantes, ses flics véreux, ses dealers qui vous balancent à ces derniers, ses bars à hôtesses, ses escorts de tous les genres, ses touristes pédérastes et pédophiles, ses alcools frelatés, ses dollars US qui dégoulinent (c'est cool!), ses bhats qui vous filent entre les mains, ses, ses... !

    • Et n'oubliez surtout pas les flics et les soudards bornés d'une dictature militaire sanguinaire qui se planque derrière une monarchie médiévale... Et pis d'abord je ne traitais que de Phuket, pôvre pomme ! -:)

    • Si c'est tout ce que vous retenez de la Thaïlande, vous passez à côté de l'essentiel : le sourire et la gentillesse des gens, la beauté des temples, etc...

Ce site utilise des cookies.