Monde

Ouragan Harvey : Alerte aux alligators

Délogés des rivières et des marécages par l’ouragan Harvey, des alligators viennent chercher refuge chez l’habitant.

STORY - Episode 3/7

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Ouragan Harvey

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Après avoir accosté au Texas vendredi 25 août vers 22h00 (5 heures en France), l’ouragan Harvey a été rétrogradé pour n’être plus qu’une tempête tropicale. Néanmoins, avec des vents soufflant toujours à 110 km/h.

Il a touché terre au nord-est de Corpus Christi, entre Port Aransas et Port O’Connor, accompagné d’énormes vagues.

Cependant, sa progression très lente, seulement 4 km/h, la rend très dangereuse. En effet, le déluge va continuer sur les mêmes régions pendant plusieurs jours.

Ainsi, alors qu’un deuxième décès a été signalé au Texas des inondations gravissimes ont déjà commencé et sont attendues dans les prochains jours.

Il devrait déverser plus de 90 cm de pluie le long des côtes texanes et sur certaines parties de la Louisiane pendant plusieurs jours.

Harvey est l’événement dépressionnaire le plus violent à atteindre les États-Unis depuis les ouragans Katrina et Wilma qui avaient touché la Louisiane et la Floride en août et octobre 2005.

Des visiteurs inattendus

Pourtant, la météo ne sera plus la seule préoccupation des habitants du Texas qui doivent désormais affronter une nouvelle angoisse : les alligators.

Si les inondations, les chutes d’arbres et les dégâts sur les habitations figuraient sur la liste des risques prévisibles, ces crocodiliens, eux, n’en faisaient pas partie.

En effet, frappé depuis plusieurs heures par l’ouragan Harvey, la faune du Texas tremble devant des bourrasques de vent et les pluies torrentielles.

Ainsi, face à ce « désastre majeur », pour reprendre les termes du gouverneur du Texas, Greg Abbott, certains se sont retrouvés nez à nez avec le reptile.

Désorientés et pris de panique, plusieurs alligators se sont faufilés dans les allées résidentielles. Ils ont cherché à se réfugier sur les paliers de maison ou sous les voitures.

« Laissez-les tranquilles »

L’animal demeure inoffensif tant qu’on le laisse tranquille. Ainsi, le comté de Fort Bend au Texas a aussitôt rassuré la population. Il lui a exhorté de ne surtout pas bousculer la bête.

Ils recherchent simplement un terrain plus élevé. Laissez tranquilles en attendant que l’eau recule.

Pouvait-on lire sur le compte Twitter du Fort Bend County Sheriff Office.

En outre, sur Facebook, l’association Gator Squad a informé les habitants. Elle a indiqué que les alligators confus n’étaient ni en quête de nourriture, ni de conflit :

Ils essayent simplement de se protéger de la tempête, comme nous tous.

A déclaré l’association en exhortant les Texans à rester patients et loin de l’animal.

Alligator and flooding safety Remember flooding waters can cause alligators to become displaced. Alligators may travel…

Publié par Gator Squad sur jeudi 24 août 2017

En effet, par nature, l’alligator ne voit pas nécessairement l’homme comme une proie. Cependant, il n’hésite pas à l’attaquer s’il se sent agressé ou menacé.

Or, ce n’est pas la première fois que les alligators font leur exode dans les quartiers résidentiels dans les zones touchées par une catastrophe naturelle.

En effet, chaque fois que la région connaît des inondations, les bêtes sauvages qui préfèrent d’habitude se tenir loin des habitations, ont tendance à apparaître.

Publié le dimanche 27 août 2017 à 15:18, modifications lundi 28 août 2017 à 10:54

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !