Monde

Novichok : le terrible poison utilisé pour tuer l’agent double russe à Londres

L’agent chimique utilisé pour empoisonner Sergueï Skripal a été identifié, et, sans surprise, sa provenance est russe.

Il y a quelques semaines, l’ancien agent double soviétique ayant travaillé pour les services secrets britanniques Sergueï Skripal était empoisonné avec sa fille à Salisbury. Alors que ces derniers sont toujours dans un état critique, cette tentative de meurtre a provoqué un véritable incident diplomatique entre Londres et Moscou.

En outre, le produit chimique utilisé pour cet empoisonnement brutal, nommé Novichok, a été formellement identifié, et sa provenance est définitivement russe, ce qui renforce les soupçons envers le pays.

Un poison mis au point par l’URSS

C’est dans les années 1970 que l’URSS a conçu ce poison très mortel, auquel on ne connaît aucun remède. Il s’agit d’un agent asphyxiant très puissant qui agit en paralysant le système musculaire. Ce produit a été créé pour permettre aux soviétiques de contourner les conventions sur les armes chimiques, sur lesquels il ne figure d’ailleurs toujours pas.

Le Novichok est de 5 à 8 fois plus potent que l’agent VX, un autre poison utilisé par les services coréens pour tuer le frère de Kim Jong-Un dans un aéroport malais. Il se présente souvent sous la forme d’une poudre, et une micro-dose de cette substance suffit pour tuer un homme robuste.

Dans son malheur, Sergueï Skripal et sa fille ont eu la chance de se trouver à quelques kilomètres d’un laboratoire militaire bien connu en Grande-Bretagne, qui a permis d’identifier l’agent toxique rapidement et proposer un traitement adéquat.

 

Publié le mercredi 14 mars 2018 à 15:18, modifications mercredi 14 mars 2018 à 14:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct