Monde

Moscou : Alexeï Navalny et 700 personnes arrêtées lors d’une manifestation anticorruption

L’opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, ainsi qu’environ 700 de ses partisans, ont été interpellés à Moscou alors qu’ils prenaient part à une marche anti-corruption.

Quelques 8 000 personnes ont défilé dimanche 26 mars dans les rues de Moscou pour rejoindre la manifestation anti-corruption qui s’est déroulée dans le centre-ville. Et ce malgré l’interdiction imposée par les autorités de battre le pavé dans la rue Tverskaïa.

Les activistes menés par l’opposant Alexeï Navalny ont commencé à défiler au niveau de la station de métro Bielorusskaïa, dans la partie nord-ouest du centre-ville. Puis ils ont descendu la rue Tverskaïa, pour atteindre la place Pouchkine.

Les participants de la marche étaient munis de drapeaux, d’affiches et scandaient des slogans.

Russie sans Poutine! Liberté! Honte!

Certains brandissaient des chaussures de sport (évoquant les baskets colorées de M. Medvedev).

Mais aussi des canards en plastique, en référence à la maison miniature dont disposerait selon M. Navalny, le chef du gouvernement pour ses canards, dans l’une de ses résidences.

L’opposant à Vladimir Poutine interpelé

À 40 ans, le leader de l’association de lutte contre la corruption (FBK), Alexeï Navalny, jouit d’une grande popularité auprès des classes moyennes urbaines, en particulier à Moscou et Saint-Pétersbourg.

Il avait été candidat à la mairie de Moscou en 2013. Cependant, il avait fini deuxième derrière le candidat du Kremlin, avec 27,24 % des suffrages exprimés.

Or, Alexeï Navalny a annoncé en décembre dernier son intention de se porter candidat à l’élection présidentielle de 2018.

Selon différentes sources, les forces de l’ordre ont interpellé entre 500 et 800 personnes, dont Alexeï Navalny.

Sur son compte Twitter, celui-ci a fait savoir qu’en ce qui le concerne, « tout va bien ».

La police a relâché les personnes interpellées très rapidement.

En outre, plusieurs manifestations anti-corruption se sont également tenues dimanche dans d’autres villes russes, notamment à Novossibirsk, Barnaoul, Iekaterinbourg, Tomsk, Khabarovsk ou Vladivostok.

Malgré cette importante mobilisation en plein centre-ville de Moscou, les télévisions nationales sont restées silencieuses sur ce sujet.

Publié le lundi 27 mars 2017 à 10:45, modifications lundi 27 mars 2017 à 10:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !