Monde

Le monumental coup de gueule du patron de Ryanair…

Ras le bol ! Voici ce qui ressort du monumental coup de gueule poussé par Michael O’Leary, le patron de la célèbre compagnie aérienne Ryanair. Il ne supporte plus de voir les gens se plaindre des services de sa compagnie aérienne alors qu’il fait tout pour les contenter…

Une nouvelle mesure

Ce qui fait beaucoup râler ces derniers mois, c’est que Ryanair a fixé une nouvelle règle plutôt embarrassante, notamment pour les familles. En effet, les passagers qui empruntent la compagnie aérienne sont maintenant éparpillés dans l’avion, de façon totalement aléatoire. Il n’est plus question de se retrouver près des siens… à moins de payer un supplément. Et bien entendu, ça en agace plus d’un !

Car il faut bien avouer que se retrouver isolé à l’autre bout de l’avion, loin de celui qui nous accompagne pour le voyage, c’est un peu énervant. Mais d’un autre côté, il y a des avantages. Lesquels ? Et bien le prix surtout ! Car avec la mise en place de cette nouvelle politique, Ryanair peut se permettre de proposer des vols encore moins chers qu’avant !

Une déclaration nette et précise

Michael O’Leary a décidé de s’exprimer sur une radio irlandaise à ce sujet. Le patron de la compagnie aérienne avoue que cette nouvelle mesure lui a valu de très nombreuses critiques, mais qu’il n’a absolument pas l’attention de changer quoi que ce soit. D’ailleurs, son message est très clair envers ses détracteurs. Pour être assis à côté de celui ou celle qu’on veut, il faut ajouter deux euros au prix du billet. C’est une moyenne en tout cas du prix constaté. Voici donc ce qu’il a déclaré :

Si vous ne voulez pas payer 2€ supplémentaires pour être assis à côté de votre moitié, arrêtez alors de vous plaindre. Il y a de plus en plus de personnes qui optent pour la formule où ils peuvent choisir leur siège. Et ce sont souvent ceux à côté du hublot ou de l’allée. Les sièges au milieu restent donc souvent libres et sont alors attribués à ceux qui ne veulent pas payer.

Et oui, il est donc tout à fait possible, en étant un chouilla chanceux, de se retrouver à côté de celui que l’on souhaite, sans pour autant payer un supplément. Cela dit, il est vrai que cette mesure est particulière. Michael O’Leary le sait, mais n’a absolument pas l’intention de changer son fusil d’épaule.

Encore des prix qui baissent

D’autant plus que le patron de Ryanair poursuit sa politique de baisse des prix. Il ne veut pas changer de stratégie et a annoncé qu’il allait encore baisser les prix d’environ 9%. Une bonne nouvelle pour les passagers, mais aussi pour l’entreprise qui enregistre une augmentation de ses bénéfices. On parle en effet d’une augmentation de bénéfices de 55% sur les trois derniers mois. Autant dire que malgré les critiques, la compagnie aérienne low cost se porte bien !

D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si elle est la plus grande compagnie aérienne européenne en termes de trafic passagers. Une jolie réussite pour l’entreprise qui ne semble pas préoccupée plus que ça par ceux qui la critiquent…

 

Publié le mardi 25 juillet 2017 à 11:33, modifications mardi 25 juillet 2017 à 8:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !