Monde

Miss Liban déchue de son titre à cause d’une photo polémique

Alors que le concours de Miss Terre 2018 se tiendra bientôt aux Philippines, une Miss a été disqualifiée. Il s’agit de la Miss Liban Salwa Akar. Sa faute aura été de prendre une photo avec la Miss Israël, Dana Zriek.

Apparemment, l’hostilité entre le Liban et Israël se poursuit même dans les concours de beauté. A deux semaines avant la finale, une des Miss a été exclue. Il s’agit de Salwa Akar, qui a revêtu le titre de Miss Liban. Toutefois, cette jeune femme a commis un faux-pas. Elle a pris une photo avec la Miss Israël, Dana Zriek. Un cliché qui lui a coûté sa place.

Israël a détrôné sa Miss        

Salwa Akar a été disqualifiée par son pays. Sawsan el Sayed, l’organisatrice du voyage de la candidate et la dirigeante de la sociélé « Al-SAwsan » a effectivement décidé de la déchoir de son titre. Elle déclare à L’Orient-Le Jour :

 Ma société organise des concours de beauté depuis 25 ans, et je n’accepte pas ce genre de comportements

Les deux Miss ont posé dans un hôtel dans l’attente des préparatifs pour le concours de Miss Terre 2018. Ce dernier se tiendra aux Philippines le samedi 3 novembre 2018. Elles se sont tenu côte-à-côte, le sourire aux lèvres et ont pris un selfie en faisant le signe du « V » de la victoire.

Une hostilité qui se doit d’être omniprésente

La directrice libanaise et ancienne Miss a argué qu’ « il y a une hostilité historique entre le Liban et Israël. Non seulement au niveau militaire, mais également au niveau culturel et dans les concours de beauté ».

Salwa Akara a, quant à elle, affirmé à sa directrice qu’elle ignorait la nationalité de sa rivale israélienne. Celle-ci lui avait directement parlé en arabe. Cet incident politique a fait réagir l’Israël. Le porte-parole du premier ministre Benjamin Netanyahu, Ofir Gendelman, appelle à la condamnation de l’apartheid libanais.

L’ancienne Miss ne se laisse pas dérouter

Malgré sa disqualification, la jeune femme de 26 ans a tenu à réaffirmer son engagement sur Instagram. Elle a écrit :

 Je n’ai pas besoin d’un titre pour être moi-même. Je suis la paix, et je terminerai ce que j’ai commencé, avec ou sans votre soutien et votre amour… Dieu est toujours à mes côtés, il me connaît mieux que quiconque et sait ce que j’ai dans le cœur.

Publié le lundi 22 octobre 2018 à 10:30, modifications lundi 22 octobre 2018 à 9:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !