Monde

Maroc : Des stratégies incroyables pour entretenir le mythe de la virginité avant le mariage

Pour entretenir le mythe de la virginité avant le mariage, les femmes musulmanes Marocaines font mettent en place des stratagèmes pour faire croire qu’elles sont encore vierges.

Tandis que certaines vendent leur virginité à 2.3 millions d’euros, au Maroc les choses sont différentes. En effet, le mythe de la virginité avant le mariage est extrêmement important au sein de la communauté musulmane Marocaine. Pour éviter la choula, c’est-à-dire l’humiliation, les femmes ayant perdu leur virginité avant le mariage imaginent des stratégies hallucinantes pour faire croire à leur mari qu’elles sont toujours vierges.

Une tradition ancestrale

La tradition a la vie dure au Maroc. En effet, dans le pays et surtout dans la tradition musulmane, la femme doit impérativement rester vierge jusqu’à son mariage. D’ailleurs, la plupart du temps, c’est une exigence de la part du mari. Mais le pays se modernise, les Marocaines s’émancipent… et de plus en plus de femmes perdent leur virginité avant de se marier.

Il faut savoir qu’au Maroc, la femme se marie maintenant à l’âge de 28 ans en moyenne. Ce qui est bien plus tard auparavant, et qui illustre d’ailleurs très bien la nouvelle indépendance de la femme. Malgré le recul de l’âge du mariage, le mythe de la virginité reste important. Ce qui est surprenant, car par exemple, le rite du drap tâché de sang qu’on exhibait fièrement après la nuit de noce a quant à lui disparu.

Il existe donc un fort décalage entre la vie que mènent les femmes Marocaines maintenant, et la tradition de la virginité avant le mariage. Mais la tradition est tellement tenace que les femmes imaginent certaines stratégies pour faire croire qu’elles sont toujours vierges.

Des pratiques particulières

On apprend ainsi par exemple que certaines femmes ont recours à l’hyménoplastie. Il s’agit d’une opération chirurgicale permettant de reconstituer l’hymen. Mais cette opération est coûteuse, et se pratique clandestinement.

Ainsi, d’autres techniques sont utilisées. On découvre ainsi la capsule de sang artificiel, qui est commercialisée par la société chinoise Gigimo et qui coûte 18 euros. C’est une technique très efficace comme l’a expliqué un vendeur au site Le Monde :

Il existe depuis la nuit des temps des ruses pour feindre la virginité : mettre un foie de volaille au fond de son vagin, par exemple. Mais la poche de sang est plus efficace. Et elle coûte au moins dix fois moins cher qu’une opération.

Eviter la choula à tout prix

Les capsules de sang sont utilisées par les Japonaises en tant que sex-toys. Mais les Marocaines s’en servent pour éviter la choula, c’est-à-dire a terrible humiliation publique. Les femmes s’insèrent la capsule avant le rapport sexuel, et cette dernière éclate sous l’effet de la chaleur.

Plusieurs témoignages de femmes Marocaines ont été recueillis. Ces dernières affirment qu’il vaut mieux baser leur mariage sur un mensonge et feindre qu’elles sont vierges. Selon elles, c’est mieux pour tout le monde.

Le tabou autour de la sexualité et de la virginité est donc encore bel et bien une réalité, notamment au Maroc.

Publié le mardi 26 septembre 2017 à 13:21, modifications mardi 26 septembre 2017 à 10:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

3 Commentaires