Monde

Mali : Un enfant sur dix souffre de famine

C’est un triste constat qui a été fait ces derniers jours. Selon l’OMS, plus d’un enfant sur dix pourrait mourir de famine au Mali.

Une situation grave

Alors que le Soudan du Sud connait une famine sans précédent, au Mali la situation est semblable. De fait, 15% des enfants maliens seraient sous-alimentés. C’est le triste constat fait par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ce lundi. L’UNICEF a tiré la sonnette d’alarme, parlant d’une situation critique.

D’après les prévisions, 165 000 enfants maliens seront en grand danger de malnutrition en 2018. Soit 23 000 de plus que cette année. Il faut savoir que selon la banque mondiale, un enfant sur dix meurt avant l’âge de 5 ans au Mali, à cause de la famine.

Depuis 2012, le Mali, petit pays de l’Afrique de l’ouest, est victime de violences et de fortes instabilités. On y trouve des groupes rebelles extrémistes touareg et des mouvements islamistes, qui profitent de la situation survenue après le coup d’état militaire. En effet, ils auraient pillé les dépôts du Programme alimentaire mondial. De plus, comme en 2005, 2008 et 2010, sécheresse, récoltes insuffisantes et pauvreté chronique aggravent la situation alimentaire du pays. Adris Piebalgs, commissaire européen au Développement explique :

Les opérations sont totalement à l’arrêt. On ne peut rien faire, compte tenu de l’instabilité, et je ne crois pas que quiconque ait actuellement accès aux populations locales

Un renfort international

La Belgique a d’ores et déjà annoncé qu’elle allait renforcer sa présence dans la mission de l’ONU. Cette dernière est actuellement sous le commandement d’un Belge, le général Jean–Paul Deconinck. En espérant que l’appel de détresse lancé par l’UNICEF sera entendu…

Publié le mardi 10 octobre 2017 à 13:19, modifications mardi 10 octobre 2017 à 11:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !