Monde

Un malade opéré du cerveau par erreur au Kenya

Une confusion entre deux patients aurait pu avoir de très lourdes conséquences dans un hôpital du Kenya.

Imaginez-vous rentrer à l’hôpital pour une opération bénigne. Quand vous vous réveillez quelques heures plus tard, quelqu’un vous a ouvert le crâne… C’est ce qui est arrivé dans un hôpital au Kenya quand un médecin a confondu deux patients.

Un caillot de sang introuvable

C’est une affaire qui fait du bruit. On parle tout de même du plus grand hôpital du Kenya. Un neurochirurgien a confondu deux patients dont le dossier n’avait rien à voir. Celui qu’il devait opérer avait un caillot au cerveau qu’il fallait retirer. L’autre avait simplement besoin d’un traitement médicamenteux. Pourtant, c’est le second qui s’est retrouvé sur la table d’opération.

C’est à ce moment-là que les médecins se sont rendus compte qu’il n’y avait pas de caillot à retirer et que le malade n’était pas le bon expliquent nos confrères du Daily Nation.

Le chirurgien, deux infirmières et un anesthésiste ont été suspendus en attendant une enquête sur cette intervention chirurgicale pratiquée sur le mauvais patient,

explique le journal.

Le Kenyatta National Hospital a déjà été au cœur de plusieurs polémiques ces derniers temps. Certains membres du personnel ont été accusés d’agressions sexuelles sur des patientes et un bébé a été volé. Il s’agit du plus ancien hôpital du pays.

 

Publié le samedi 3 mars 2018 à 13:38, modifications samedi 3 mars 2018 à 13:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !