Monde

Madrid : Les animaux sauvages désormais interdits dans les cirques

La cause animale progresse avec cette nouvelle décision symbolique. Les animaux sauvages viennent d’être interdits à Madrid.

C’est une nouvelle qui devrait réjouir les défenseurs de la cause animale. En effet, un texte de loi en faveur de l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques a été voté à Madrid. Un texte de loi qui a reçu le soutien de Manuela Carmen, maire de Madrid, et de son parti “Ahora Madrid”, ainsi que des socialistes et des élus de Ciudadanos. Seuls les conservateurs du Parti populaire se sont opposés à ce projet de loi.

Si l’Espagne aucune loi n’a été votée pour le moment au niveau national, plusieurs régions espagnoles ont d’ores et déjà interdit les animaux sauvages au sein des cirques. En effet, selon InfoCircos, qui milite pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques, neuf des 17 régions espagnoles les ont déjà bannis de leurs spectacles, à l’instar de la Galice, la Catalogne ou encore la région de Murcie. L’interdiction s’appliquera-t-elle bientôt à tout le pays ?

Les animaux sauvages interdits dans les cirques dans plus de 20 pays

En Italie, l’utilisation d’animaux dans les cirques et spectacles itinérants a été interdite en 2017. Une décision qui avait été félicitée à l’époque par Jan Creamer, président de l’ONG Animal Defenders International (ADI). Celui-ci avait confié à l’époque :

Les cirques qui voyagent d’un endroit à l’autre, semaine après semaine, en utilisant des cages et des enclos temporaires pliables, ne peuvent répondre aux besoins des animaux. Grâce aux enquêtes d’investigation de l’ADI, nous avons pu montrer la violence et les abus qui sont utilisés pour forcer ces animaux à obéir et à faire des tours. Nous applaudissons l’Italie et exhortons des pays comme le Royaume-Uni et les États-Unis à suivre cet exemple et à mettre fin à cette cruauté.

Le Portugal lui a emboîté le pas. Votée le 30 octobre 2018 au Parlement, une loi interdira d’ici 2024 les animaux sauvages dans les cirques portugais. Une vingtaine de pays ont d’ores et déjà interdit les animaux sauvages dans leurs cirques. Et la France ? Aucune loi n’a été votée pour le moment. En revanche, plusieurs communes se sont opposées à la présence d’animaux sauvages, comme Paris par exemple

.

Publié le jeudi 28 mars 2019 à 16:06, modifications jeudi 28 mars 2019 à 16:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct