Monde

Louvre Abu Dhabi : Emmanuel Macron inaugure « un musée universel »

Dix ans après le lancement du projet, le Louvre Abu Dhabi a été inauguré par Emmanuel Macron. Amenant le prestigieux nom français en Orient et en se projetant comme « un musée universel » avec un message de tolérance.

Après deux ans de retard, le Louvre Abu Dhabi s’est enfin dévoilé mercredi 8 novembre sur l’île de Saadiyat, à vingt minutes en voiture du centre d’Abu Dhabi.

En effet, le défi avait été initié par Jacques Chirac dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001. Il avait été finalement lancé par Nicolas Sarkozy. Ce projet de « Louvre du désert » devait voir le jour en 2012, sous François Hollande.

View this post on Instagram

‎…أربعة أيام ‎تعانق فروع شجرة "أوراق النور" التي أبدعها الفنان جوسيبي بينوني قبة متحف #اللوفر_أبوظبي لتشكِّل رمزاً للحياة، فيما تعكس المرايا المثبتة على فروعها #شعاع_النور. تأمَّل هذا العمل الفني أثناء زيارتك للمتحف. اشترِ تذكرتك من خلال الرابط في البايو ‏‎‏‏⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ 4 Days… Soaring towards #LouvreAbuDhabi’s dome, Giuseppe Penone’s sculpture ‘Leaves of Light’ is a symbol of life, as shared by all cultures. Come see it for yourself; for tickets follow the link in bio. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Leaves of Lights © Guiseppe Penone Louvre Abu Dhabi ‏‎‏‏⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

A post shared by Louvre Abu Dhabi (@louvreabudhabi) on

Il ouvrira finalement ses portes au public samedi 11 novembre. 5.000 billets ont déjà été vendus pour cette première journée.

Une “ville musée”

Inspiré par les Médinas, ces villes musées du monde arabe, ont inspiré l’architecte français Jean Nouvel.

Au total, les 55 bâtiments construits sous un édifice circulaire de 180 mètres de diamètre accueilleront plus de 600 oeuvres. Parmi celles-ci, 300 seront prêtées par des musées français pour une période de 10 ans.

Aussi, entre 500.000 et 1 million de visiteurs sont attendus chaque année, pour découvrir les œuvres de Bellini, Leonard de Vinci, mais encore Warhol, Kandinsky et Mondrian.

En effet, en alliant les prêts de musées et des institutions avec la collection permanente du musée, le Louvre Abu Dhabi comptabilise aujourd’hui une collection hétéroclite, allant des pièces archéologiques aux commandes contemporaines, en passant par les sculptures néo classiques et les peintures des maîtres modernes.

Mais la star du musée, selon ses promoteurs, est La Belle Ferronnière. Il s’agit d’un portrait de femme peint par Léonard de Vinci. Ce tableau est un prêt du Louvre Paris.

Le fruit d’un accord intergouvernemental

Le Louvre Abu Dhabi est le fruit d’un accord intergouvernemental signé en 2007 entre Paris et Abu Dhabi.

D’une durée de 30 ans, l’accord, qui inclut la marque Le Louvre et l’organisation d’expositions temporaires, totalise un milliard d’euros. Toutefois, il tient pas compte du coût réel de construction, qui restera un mystère pour le grand public.

De la collection permanente des Emirats, le musée exposera à l’ouverture 235 oeuvres, y compris Le Bohémien d’Edouard Manet.

Parmi 28 pièces prêtées par des institutions du Moyen-Orient figure un buste monumental à deux têtes, vieux de plus de 8.000 ans, venant du Département des antiquités de Jordanie.

Un chantier d’envergure

Des mesures exceptionnelles ont été prises pour assurer la sécurité et la conservation des œuvres. En effet, les températures extérieures excèdent régulièrement les 40°C en été.

Lors du lancement du projet, des voix s’étaient élevées en France contre l’aspect « mercantile » de « la vente de la marque » Le Louvre dans le Golfe.

Des ONG, dont Human Rights Watch, se sont ensuite inquiétées des conditions de travail des migrants sur le chantier.

Le Louvre Abu Dhabi est le premier des trois musées prévus à Saadiyat. L’ile accueillera également un nouveau Guggenheim, conçu par Frank Gehry, ainsi que le Zayed National Museum confié à Norman Foster.

Lutter contre l’obscurantisme

Pourtant, « cette Venise des sables » qui se veut universelle est aussi un outil diplomatique. En effet, du côté de la France, il s’agit d’un enjeu stratégique. Les Émirats arabes unis ont l’avantage d’une position centrale dans un monde arabe très compliqué.

Un fait dont Emmanuel Macron n’a pas caché l’intérêt :

Vous êtes le point névralgique où se rencontre le monde occidental et oriental. Et vous tenez ce point d’équilibre entre le continuent européen, africain et asiatique. Vous êtes au cœur des tensions géopolitiques qui secouent le monde, qui font que la France sera toujours à vos côtés.

Quant aux Émirats arabes unis, ils ont su se rendre indispensable à la France. En effet, d’un point de vue balance commerciale, il s’agit du quatrième pays où nous exportons le plus, notamment des Airbus et des produits de luxe. En outre, les Émirats arabes unis accueillent deux bases militaires françaises permanentes. A ce titre, 700 militaires français sont présents sur place.

Emmanuel Macron, dont c’était la première visite officielle au Moyen-Orient, en a profité pour saluer l’engagement des Emirats à lutter contre les groupes armés djihadistes. Il a notamment applaudi leur participation à la coalition internationale contre le groupe Etat islamique.

 

Publié le jeudi 9 novembre 2017 à 12:43, modifications jeudi 9 novembre 2017 à 11:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !