Monde

Londres : Un jeune réfugié de 17 ans agressé par une vingtaine de personnes

Londres

Neuf personnes soupçonnées d’avoir agressé un jeune réfugié iranien dans le sud de Londres ont été interpellées.

Une agression à caractère raciste

Vendredi soir, un réfugié kurde d’Iran âgé de 17 ans, a été roué de coups après avoir été pourchassé par une vingtaine de personnes. L’attaque qui s’est déroulée dans le sud de Londres a suscité de vives réactions au Royaume-Uni en raison de sa violence et de son caractère raciste.

Traumatisme crânien et caillot de sang au cerveau

Le jeune homme se trouvait à un arrêt d’autobus en compagnie de deux amis près d’un pub à Croydon. Selon L’inspecteur de police Gary Castle, les agresseurs ont d’abord demandé à la victime d’où elle venait. Quand ils ont compris qu’il était demandeur d’asile, ils l’ont poursuivi et l’ont sauvagement agressé.

La jeune victime a été hospitalisée dans un état grave. Cependant, ses jours ne sont pas en danger, a indiqué la police. L’adolescent souffre d’un traumatisme crânien et d’un caillot de sang au cerveau.

Trois personnes sont toujours recherchées

Neuf personnes soupçonnées d’avoir participé à l’agression du jeune réfugié ont été mises en examens ce lundi. Sur les neuf personnes arrêtées, huit sont toujours en garde à vue. La police a diffusé les photos de trois personnes recherchées. Selon le Figaro, les suspects devront comparaître vendredi prochain devant un tribunal.

Publié le lundi 3 avril 2017 à 14:23, modifications lundi 3 avril 2017 à 14:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !