Monde

L’incroyable vengeance de cette grand-mère irakienne contre Daech

Wahida, une grand-mère irakienne de 39 ans, mène une lutte sans merci contre l’État islamique.

Wahida Mohamed Al-Jumaily, plus connu sous le nom d’Um Hanadi, est l’une des femmes les plus redoutées par l’État islamique dans le district de Shirqat en Irak.

Wahida a été mariée deux fois, et deux fois, ses maris sont morts au combat, ainsi que son père et ses trois frères. Depuis, l’Irakienne se bat sans relâche contre l’EI.

Cette grand-mère de 39 ans est à la tête d’une milice tribale de 70 hommes qui a récemment aidé les forces gouvernementales à chasser l’EI de la ville. Elle se décrit comme une mère au foyer à la tête d’une milice qu’elle mène à la baguette.

Wahida a commencé à se battre contre les terroristes, en 2004. À l’époque, elle aidait les forces irakiennes à lutter contre Al-Qaeda.

Selon elle, depuis 2009, le groupe extrémiste aurait tenté par six fois de la tuer et même posé des bombes devant chez elle. Son corps, couvert de cicatrices, témoigne des nombreuses attaques qu’elle a subies.

Assoiffée de vengeance, la combattante se montre impitoyable envers ses ennemis et le danger ne l’empêchera pas de continuer son combat. Elle est même très fière de son accomplissement.

Je les ai combattus. Je les ai décapités. J’ai cuit leur tête et brûlé leur corps.

Pour prendre la relève, Wahida a également entrainé ses filles âgées de 20 et 22 ans. Mais pour l’instant elles s’occupent de leurs propres enfants.

Publié le vendredi 30 septembre 2016 à 10:12, modifications vendredi 30 septembre 2016 à 10:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !