Monde

Le Maroc menace l’Algérie d’intervenir militairement dans la région du Sahara Occidental

Une intervention militaire du Maroc dans la région semble imminente, afin de répondre aux “provocations” du Front Polisario.

Un affrontement militaire paraît désormais possible entre le Maroc et l’Algérie dans la région du Sahara Occidental. En effet, Rabat a mis en garde Alger contre la présence des forces du Front Polisario, une milice indépendantiste financée et armée par l’Algérien, dans cette zone controversée.

Une intervention imminente

Le Maroc a délivré un message sans équivoque à l’Algérie par voie diplomatique ce samedi 7 avril 2018 : si le front Polisario ne se retire pas du Sahara occidental, il n’hésitera pas à intervenir militairement contre la milice. Le ministre des affaires étrangères marocain Nasser Bourita avait déjà évoqué un éventuel déploiement une semaine auparavant en appelant Alger et l’ONU à “prendre leurs responsabilités”.

Pourtant, malgré les accusations du Maroc, les Nations Unis, qui ont un statut d’observateur au sein de la région, ont fait savoir “qu’aucun mouvement d’éléments militaires dans le territoire nord-est” n’avait été observé. Dans le même temps, le Front Polisario a formellement démenti les accusations de Rabat.

De son côté, le Maroc semble faire bloc pour défendre ses intérêts dans la région. En effet, une manifestation patriotique a été organisée ce lundi 9 avril 2018 à Laâyoune, la première capitale du Sahara occidental. De nombreux responsables politiques ont ainsi tenu à montrer leur allégeance au roi du Maroc Mohammed VI.

Publié le mardi 10 avril 2018 à 17:09, modifications mardi 10 avril 2018 à 17:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !