Monde

L’Arabie saoudite “Interdit de danser ou de se trémousser” au concert d’une star égyptienne

Les participants au concert seront donc interdits de danser sur la musique…

Bien que la monarchie saoudienne ait adopté des mesures progressistes notamment pour le droit des femmes récemment sous l’impulsion du prince héritier Mohammed ben Salmane Al Saoud, des archaïsmes absurdes subsistent dans cette société encore très conservatrice. En effet, une consigne étrange a été imprimée sur les billets du concert chanteur égyptien…

“Interdit de danser ou de se trémousser”

Les participants au concert de la star égyptienne Thamer Hosny à Jeddah, l’une des plus grandes villes du pays, ont eu la surprise de lire cette consigne sur leurs billets. De nombreux internautes l’ont ensuite ouvertement commenté sur les réseaux sociaux.

Plusieurs tweets ont ainsi été publiés, qui se moquent de cette interdiction :

Mesdames et messieurs, veuillez attacher vos ceintures. Les couloirs et les sièges seront équipés de détecteurs. Quiconque songe à se trémousser sera expulsé.

Ou encore :

Ne pas danser et ne pas se trémousser en concert, c’est comme mettre de la glace au soleil et lui demander de ne pas fondre.

Ce type de restriction ridicule est monnaie courante dans ce régime patriarchale, qui cherche pourtant à se libéraliser. Ainsi, récemment, un concert de l’artiste libanaise Hiba Tawaji a pour la première fois autorisé hommes et femmes à danser ensemble au sein du pays, mais il faudra visiblement attendre encore un peu pour voir ce genre de phénomènes “déviants” se généraliser.

 

Publié le mercredi 7 mars 2018 à 18:34, modifications mercredi 7 mars 2018 à 15:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !