Monde

Krasnodar : Un couple soupçonné de cannibalisme en Russie

Un fait divers particulièrement choquant défraye la chronique en Russie. Un couple a été arrêté dans le sud de la Russie, dans la région de Krasnodar, pour le meurtre d’une femme et pour des actes de cannibalisme.

Selon des informations du Figaro, un couple se serait livré à des actes inqualifiables en Russie. Un homme et une femme ont été arrêtés dans le cadre d’un meurtre particulièrement violent. Les faits se seraient déroulés dans le sud de la Russie, dans la région de Krasnodar. L’enquête aurait basculé grâce à des preuves accablantes trouvées dans un téléphone portable.

La mort d’une femme fait basculer la Russie dans l’horreur

D’après les autorités russes, le drame serait survenu début septembre. Un homme âgé de 35 ans et son épouse auraient eu un violent différend avec une femme qu’ils venaient de rencontrer. Selon les précisions du Comité d’enquête, chargé des principales affaires criminelles en Russie, la femme en question aurait bel et bien été assassinée. Le principal suspect, le mari, aurait eu un comportement particulièrement inhumain et atroce d’après les premiers éléments de l’enquête.

L’homme a alors tué leur nouvelle connaissance et a démembré son corps, en cachant quelques fragments sur les lieux et en emportant d’autres avec lui.

Un crime et des actes particulièrement atroces qui relèveraient du cannibalisme

Comble de l’horreur, les deux assassins présumés auraient pris des selfies avec la victime mais surtout avec des morceaux du corps démembré… Ces éléments accablants et atroces (les photos macabres) ont été découverts par des ouvriers dans le téléphone portable du suspect qu’il aurait égaré sur la voie publique. La « curiosité » des ouvriers, qui ont fouillé dans les clichés du téléphone retrouvé dans la rue, a permis de faire avancer l’enquête. Devant une telle vision d’horreur, les ouvriers ont immédiatement alerté la police.

Le couple a pu rapidement être arrêté. Selon une source proche de l’enquête, citée par Le Figaro, des « fragments de corps placés dans une solution saline » ont été retrouvés et saisis lors d’une perquisition au domicile du couple. Des morceaux de nourriture et de viande d’« origine inconnue » ont également été saisis dans la cuisine. Des expertises devront établir s’il s’agit de viande animale ou de chair humaine.

Le macabre parcours criminel d’un couple de cannibales russes dans la région de Krasnodar

Selon des sources citées par certains médias russes et relayées par Le Figaro, le couple pourrait être en réalité récidiviste. Les deux suspects sont soupçonnés d’avoir commis de nombreux autres meurtres par le passé. Des suspicions de cannibalisme pèseraient aussi dans ces précédents cas évoqués.

Selon des informations du Nouveau Détective, le couple se serait livré à des actes criminels et à la pratique du cannibalisme sur une très longue période de temps. D’après l’hebdomadaire, lors de leurs aveux, ils auraient reconnu avoir tué et mangé au moins 30 personnes.

Les enquêteurs russes travaillent donc d’arrache-pied sur cette affaire hors norme. Le parcours des deux suspects terrifie toute la Russie. La rédaction du Nouveau Détective a d’ailleurs dévoilé les identités des deux suspects. Dmitry et Natalia Bakshaev vivaient ensemble depuis plusieurs années. Le couple résidait dans l’enceinte d’une école d’aviation militaire. Natalia, âgée de 42 ans, était infirmière. Dmitry effectuait des réparations à domicile. Dmitry Bakshaev a reconnu s’adonner au cannibalisme depuis 1999. Ils ont tous les deux été placés en détention. L’enquête ne fait que débuter sur cette série de meurtres et de pratiques particulièrement révoltantes.

Publié le mardi 26 septembre 2017 à 12:21, modifications mardi 26 septembre 2017 à 10:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !