Monde

Jérusalem : Une femme arrêtée après s’être dénudée devant le Mur des Lamentations

La police israélienne aurait interpellé une femme dans la journée de dimanche suite à un acte pour le moins surprenant devant le Mur des Lamentations. La personne en question se serait entièrement dénudée devant ce lieu le plus sacré du judaïsme.

Un acte pour le moins surprenant a été constaté dans la vieille ville de Jérusalem en ce dimanche 11 juin. Selon des informations du Figaro, une femme se serait dévêtue devant le Mur des Lamentations.

Une jeune femme se dénude devant le Mur des Lamentations

D’après des sources policières, la jeune femme interpellée serait âgée de 23 ans. Au vu des premiers éléments de l’enquête, ce geste surprenant ne serait pas à connotation politique ou religieuse. La femme en question serait de nationalité israélienne. Cet acte aurait pu faire penser à une opération des militantes Femen suite à la récente venue du président américain Donald Trump sur le site du Mur des Lamentations lors de sa visite au Moyen-Orient. Ces femmes militantes se dénudent et arborent des messages politiques sur leur corps.

Selon le porte-parole de la police Micky Rosenfeld, la femme aurait enlevé ses vêtements en début d’après-midi, ce dimanche. Elle était alors dans la section réservée aux femmes sur le site du lieu saint.

Un geste provocateur

La scène surréaliste a provoqué une stupeur et une panique parmi les fidèles selon des informations de i24news. Un témoin se serait confié à la chaîne Channel 2.

Elle est arrivée habillée, puis a enlevé ses vêtements. Elle semblait déterminée, comme si elle cherchait à provoquer. Les gens ont commencé à crier et à pleurer, et alors qu’elle commençait à se diriger vers la section masculine, elle a été arrêtée.

La réaction des forces de l’ordre face à un acte inédit

L’intervention de la police a été extrêmement rapide et a permis d’éviter le pire. Ils ont recouvert la femme avec des châles afin d’ « éviter un incident plus grave » lié à la présence de fidèles juifs.

Micky Rosenfeld a expliqué que ce cas était sans précédent sur ce site le plus sacré du judaïsme.

A ma connaissance, c’est la première fois qu’une femme se dénude au Mur des Lamentations.

Une analyse psychologique devrait être prochainement menée afin de tenter de comprendre les raisons de son geste. Selon Channel 2 et i24News, les proches de la jeune femme ont indiqué qu’elle souffrait de troubles psychologiques.

Un site hautement symbolique et religieux

Le Mur des Lamentations se trouve à Jérusalem-Est. Cette partie palestinienne de la ville a été annexée par Israël en 1980. Ce site exceptionnel est le vestige du mur de soutènement du second Temple détruit par les Romains en 70. Le temple se trouvait en réalité là où s’étend aujourd’hui l’esplanade des Mosquées. Ce troisième lieu saint de l’islam abrite le dôme du Rocher et la mosquée Al-Aqsa.

Selon le Figaro, depuis 2003, les femmes ont le droit de prier au Mur des Lamentations mais en silence. La Cour suprême avait statué que les laisser prier comme des hommes représentait un risque pour la sécurité publique.

Publié le lundi 12 juin 2017 à 14:37, modifications jeudi 7 décembre 2017 à 15:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !